Critique

Les Liens

 
Critique par |

Unis pour le meilleur et pour le pire

Dans ce film, qui a ouvert la Mostra de Venise 2020, Daniele Luchetti se demande avec une grande finesse quel membre d’une famille souffre le plus lorsqu'un couple se sépare.

Tout commence dans les années 80. Après s’être amusé en famille lors d’une fête, Aldo endort Anne et Sandro en leur racontant une histoire avant de rejoindre sa femme Vanda dans leur cuisine où il lui annonce avoir une liaison avec une collègue de la radio dans laquelle il travaille. Faute avouée à moitié pardonné? Pas pour Vanda qui, à juste titre, chasse Aldo du domicile conjugal. Ce dernier refait sa vie avec sa maîtresse et donne l’impression de revoir ses enfants que par convention. Un jour, complètement perdue par le comportement de plus en plus distant de son mari, Vanda manque de se tuer en se jetant par la fenêtre.

Dans cette scène d’exposition, le cinéaste, qui adapte avec Francesco Piccolo le roman de Domenico Starnone, s’attarde sur le drame qui s’abat sur une famille semblant modèle au premier abord. Il livre le point de vue de chacun de ses membres sans oublier que cette situation résulte d’Aldo qui, à défaut d’être coupable, en est le responsable. Mais son long métrage ne suit pas les traces d’un Kramer contre Kramer à l’italienne car, après l’acte désespérée de Vanda, on fait un bond de trente ans et le couple est toujours d’actualité, s’apprêtant à partir en vacances au bord de la mer. A partir de là, Daniele Luchetti opte pour une construction narrative à base de flaches-back subtils qui nous font comprendre comment et pourquoi Vanda et Aldo vivent toujours ensemble. Brillamment interprété par Alba Rohrwacher, Laura Morante, Luigi Lo Cascio, Silvio Orlando, Giovanna Mezzogiorno et Adriano Giannini, Les liens se focalise judicieusement sur l’aspect humain de ces quatre personnages qui traversent une crise avec beaucoup de justesse et dans un esprit totalement romanesque. Daniele Lucchetti nous montre avec beaucoup d’acuité comment une rupture peut affecter tous les membres d’une famille, même si elle n’est que provisoire.

En savoir plus sur Remy Dewarrat