Actualité & Articles

Locarno 2021: Le Pardo d'honneur attribué à John Landis

Rédigé par |

Le Locarno Film Festival rendra hommage au génie comique et créatif irrésistible de John Landis, réalisateur, scénariste et acteur américain qui recevra le Pardo d’onore Manor dans la soirée du vendredi 13 août, sur la Piazza Grande. Samedi 14, au Forum @Rotonda by la Mobiliare, Landis participera à une conversation avec le public, qui aura l’occasion de redécouvrir lors du Festival trois de ses films les plus mémorables : National Lampoon’s Animal House (1978), Trading Places (1983) et Innocent Blood (1992).

De l’école de satire grinçante et impertinente de National Lampoon et Saturday Night Live, à la consécration dans les années 1980 et 1990 avec des films cultes comme le road musical The Blues Brothers (1980), le film d’épouvante An American Werewolf in London (1981), sans oublier des incursions légendaires dans la musique pop avec le clip vidéo de Thriller de Michael Jackson (1983), lequel, fasciné par l’atmosphère macabre de son dernier film, a souhaité que Landis réalise un clip, désormais considéré comme l’une des premières vidéos musicales « cinématographiques », la carrière de John Landis illustre la naissance d’un nouveau genre de comédie dans l’histoire du septième art et l’une des plus originales relectures des genres classiques de tous les temps. Le Locarno Film Festival rend hommage au maître avec le Pardo d’onore, décerné chaque année à une figure extraordinaire du cinéma.

Pour Giona A. Nazzaro, directeur artistique du Locarno Film Festival, « John Landis est un authentique génie américain. Sa passion dévorante pour le cinéma, sa musicalité burlesque, son humour loufoque et irrésistible, son gout viscéral pour le cinéma de série B et son sens critique et politique toujours vigilant, en ont fait la figure de proue de la renaissance du cinéma américain entre les années 1970 et 1990. Introduisant des contaminations inédites entre horreur et comédie, musical et film noir, il a créé des chefs-d’œuvre qui ont conquis les spectateurs du monde entier, renouvelé le langage cinématographique et défié les conventions et la morale. Landis a prouvé que l’on pouvait tout faire, que l’on pouvait rêver de tout, et il l’a fait en rendant le cinéma meilleur, plus inclusif, et plus juste. Nourri des angoisses de la génération des années 1960, il a su en proposer une lecture différente, en créant un nouveau genre de comédie et un concept de physicalité mutante qui – entre John Belushi et les loups-garous – a révolutionné l’esthétique dominante. John Landis incarne tout ce que nous avons toujours adoré et continuerons d’aimer dans le cinéma américain ».
 

Le programme de l’hommage à John Landis
La remise de prix aura lieu dans la soirée du 13 août. Trois œuvres emblématiques de la filmographie de John Landis sont également au programme du Festival (4-14 août) : de grands classiques que le public pourra redécouvrir dans l’atmosphère suggestive de Locarno :

  • National Lampoon’s Animal House, John Landis – États-Unis – 1983, projection sur la Piazza Grande dans la soirée du vendredi 13 août
  • Trading Places, John Landis – États-Unis – 1983
  • Innocent Blood, John Landis – États-Unis – 1992

 
Samedi 14 août, Landis rencontrera le public lors d’une conversation organisée au Forum @Rotonda by la Mobiliare, le lieu d’échange du Festival.

Le réalisateur sera accompagné de son épouse, Deborah Nadoolman Landis, professeure émérite et directrice du David C. Copley Center for the Study of Costume Design de la UCLA School of Theatre, Film & Television, qui tiendra une masterclass ouverte au public sur la création de costumes de scène dans l’après-midi du jeudi 12 août. Parallèlement à sa vaste contribution aux films en tant que costumière, notamment pour Indiana Jones pour Raiders of the Lost Ark (Steven Spielberg, 1981), Deborah Nadoolman Landis a été commissaire de l'exposition à succès du Victoria & Albert Museum, "Hollywood Costume" (2012). Autrice de six volumes sur la conception de costumes, elle a été présidente de la Costume Designers Guild et gouverneur de l'Academy of Motion Picture Arts & Sciences.

Le Pardo d’onore du Locarno Film Festival a été décerné à des cinéastes du calibre de Manoel de Oliveira, Bernardo Bertolucci, Ken Loach, Jean-Luc Godard, Werner Herzog, Agnès Varda, Michael Cimino, Marco Bellocchio et, en 2019, John Waters.