Film

Jurassic World: Fallen Kingdom (3D) Jurassic World: Fallen Kingdom (3D) (v.o)

Date de sortie 06.06.2018
Durée 128 minutes
Age 12/12
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Universal Pictures Intern.
Genre Action
Réalisateur J.A. Bayona
Acteur Jeff Goldblum Bryce Dallas Howard Ted Levine [+]
Note CLAP.CH
 
0.5/5
Note du public Aucun vote
  Voir la bande annonce

Synopsis

Ce tout nouvel opus, toujours synonyme d'aventures et frissons, annonce le retour de nos personnages et dinosaures préférés, mais aussi de nouvelles espèces encore plus effrayantes. Bienvenue dans JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM.

J.A. Bayona

Jeff Goldblum

Bryce Dallas Howard

Ted Levine

Chris Pratt

Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 4 juin 2018
 

Une boîte de Pandore antispéciste

La chute du royaume est le sous-titre du cinquième volet de la saga dinosaurienne entamée il y a vingt-cinq ans par Steven Spielberg et il s’agit bien de cela, pire de l’inexorable poursuite de la déchéance intellectuelle qui règne à Hollywood et chez ses défenseurs inféodés, car pour qu’il y ait une offre il faut qu’il y ait une demande, qu’elle soit sincère ou préfabriquée.

On ose ici le soutien à l’une des pires mouvances de notre époque dans un produit très grand public: l’antispécisme. Jusqu’alors, les films issus du parc jurassique imaginé par Michael Crichton constituaient d’agréables divertissements jouant sur le suspense et une réflexion passablement pertinente sur les dangers de vouloir défier et changer les lois naturelles par arrogance et velléité commerciale.

Le personnage le plus intéressant de la saga est ailleurs le professeur Ian Malcolm (Jeff Goldblum) qui personnifie cette mise en garde salutaire. On le retrouve ici au début dans une séquence où il doit plaider devant les autorités qui s’interrogent sur la nécessité de sauver les dinosaures d’Isla Nublar menacés par une irruption volcanique titanesque. Il n’est évidemment pas écouté et on prend la décision de venir en aide aux monstres de la Préhistoire car l’enjeu commercial est plus important que les lois naturelles. Dès lors, entre les passages de pure action où le suspense est roi, le dernier long métrage de J.A. Bayona s’enfonce dans une pitoyable défense de la théorie plus que tendancieuse de l’antispécisme, prenant de plus en plus d’importance dans une société qui se prostitue aux nouvelles technologies et à leurs mentors, sorciers modernes dont la dangerosité finira immanquablement par accélérer la fin de l’humanité, si l’on n’y prend pas un peu plus garde. Mais faut-il s’en étonner à l’ère où l’on s’apitoie plus sur le sort d’un animal qu’aux massacres de civils dans des guerres dirigées par les plus puissants?

Le film prend le parti que l’homme et les dinosaures, qui ne se sont jamais croisés car la nature, seule puissance surnaturelle qui nous dépassera toujours, en a décidé autrement, peuvent co-exister en parfaite harmonie. La nature mère de tout et de tous est la seule autorité supérieure à laquelle on devrait porter allégeance et obéir, bien avant nos divinités de pacotille qu’elles se nomment Dieu, Jéhovah, Allah, Bouddha ou autres. Pire, ce film hautement ridicule se permet même d’impliquer l’ouverture de cette boîte de Pandore à un personnage féminin virginal. Le tour que prend cette saga est des plus navrants et s’enfonce dans une indécence toute à l’image d’une industrie du divertissement qui ne sait plus quoi inventer de débilitant pour satisfaire les plus vils instincts d’une masse avide de se croire supérieure à mère nature. Et on se rappelle la sagesse des Amérindiens du Canada qui pensent très justement que si la nature a enterré les énergies fossiles, ce n’était certainement pas pour rien et surtout pas pour les déterrer des millénaires plus tard. Gageons qu’elle finira par se débarrasser de l’humain comme elle a anéanti les dinosaures pour le mettre devant son arrogance mortifère. Dès lors, des films aussi stupides n’auront plus aucune raison d’être et on pourra oublier jusqu’à leurs souvenirs. Si ce n’est pas déjà le cas.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: