Film

Nahid Nahid (v.o)

Date de sortie 17.02.2016
Durée 100 minutes
Age 14/14
Pays Iran (ایران)
Distributeur Cineworx
Genre Drame
Réalisateur Ida Panahandeh
Acteur Sareh Bayat Pejman Bazeghi Milad Hossein
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public Aucun vote
  Voir la bande annonce

Synopsis

Nahid (Sareh Bayat, «Une séparation»), jeune divorcée, vit seule avec son fils de 10 ans dans une petite ville au bord de la mer Caspienne. Selon la tradition iranienne, la garde de l'enfant revient au père, mais ce dernier a accepté de la céder à son ex femme à condition qu'elle ne se remarie pas. La rencontre de Nahid avec un nouvel homme qui l'aime passionnément et veut l'épouser va bouleverser sa vie de femme et de mère. NAHID est un drame poignant sur le courage d'une femme iranienne qui veut décider elle-même de sa vie. Ce film a reçu cette année le «Prix de l'avenir» à Cannes.

Ida Panahandeh

Sareh Bayat

Pejman Bazeghi

Milad Hossein

Critiques

Jeanne Rohner | Lundi 15 février 2016
 

Nahid, c’est le prénom de l’héroïne du premier long métrage de fiction d'Ida Panahandeh. Une jeune femme iranienne qui, malgré son statut de divorcée, a obtenu la garde de son fils suite à un accord avec son ex-mari. En effet, selon un article de la législation iranienne, une femme divorcée perd de ce chef la garde de son enfant. Or, l’ex-mari de Nahid, un ancien drogué au comportement immature, lui a cédé son droit de garde contre la promesse qu’elle ne se remariera pas. Mais Nahid est déchirée entre ses devoirs de mère et son désir de femme: recommencer une nouvelle vie avec son amant Masoud, propriétaire d’un hôtel balnéaire. Dans sa lutte pour vivre pleinement cet amour et épouser Masoud sans perdre son fils, Nahid va devoir jongler entre ses sentiments et faire preuve de ténacité pour avoir droit à un nouveau départ.

Nahid est une résistante au sein d'une société stricte où les règles et les traditions semblent immuables. Le portrait qu’en fait Ida Panahandeh est celui d’une femme moderne déchirée entre traditions et émancipation et c’est avec empathie pour son héroïne que la cinéaste iranienne suit les étapes de son combat pour faire entendre sa voix. Sareh Bayat parvient avec talent à exprimer la force des sentiments, parfois contradictoires, qui traversent son personnage. En se concentrant sur l'expressivité de son visage, la jeune réalisatrice apporte avec finesse un éclairage réaliste et intimiste sur ce dilemme qui peut d’un instant à l’autre virer au drame humain. En dépit des difficultés que peut rencontrer le spectateur occidental face à ces complications légales (le" mariage temporaire" reste sans doute une expression obscure), le film séduit par ce regard sensible, dénué de tout militantisme, que porte Ida Panahandeh sur la condition féminine en Iran. La cinéaste parvient à infiltrer une tension sourde qui parcourt le film de bout en bout. La répétition de scènes de rencontres clandestines sur la plage, filmées par les caméras de surveillance de l’hôtel, est en cela un procédé efficace. Ida Panahandeh, qui a débuté sa carrière à la télévision et dans le genre documentaire, est décidemment une cinéaste à suivre.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir Jumanji: The Next Level

Participer

CONCOURS Gagnez des verres à whisky ou des places

Participer