Film

We Are Your Friends We Are Your Friends (v.o)

Date de sortie 26.08.2015
Durée 93 minutes
Age 16/16
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Impuls
Genre Drame
Réalisateur Max Joseph (II)
Acteur Wes Bentley Zac Efron Emily Ratajkowski
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public Aucun vote
  Voir la bande annonce

Synopsis

L’histoire se situe dans le monde de la musique électronique et des nuits de Hollywood.
Cole (Efron), un jeune DJ ambitieux de 23 ans, traîne avec ses potes durant la journée et passe ses nuits sur la bande-son qui fera de lui une star. Tout change quand il rencontre James (Bentley), un DJ plus âgé, charismatique mais brisé, qui le prend sous son aile. Les choses se compliquent quand Cole tombe amoureux de la jeune Sophie (Ratajkowski), la petite amie de James. Empêtré dans cette relation interdite et dans ses amitiés qui se détériorent, il devra faire un choix entre l’amour, la loyauté et l’avenir auquel il se destinait.

Max Joseph (II)

Wes Bentley

Zac Efron

Emily Ratajkowski

Critiques

Max Borg | Lundi 24 août 2015
 

Zac Efron essaie encore une fois de prouver qu'il est passé à l'âge adulte. Cette fois, il le fait avec un film qui, tout en contenant de la musique et des scènes de dance et ayant comme protagonistes des jeunes avec de grands rêves, s'éloigne complètement de l'univers de High School Musical, cette trilogie à qui il doit toute sa carrière.

Le comédien tient le rôle de Cole Carter, un DJ à la recherche de son propre sound à lui qui, entre une fête et l'autre, passe ses journées avec ses amis d'enfance, tous rêvant un jour de quitter la vallée de San Fernando. Lorsqu'il fait la connaissance de James (Wes Bentley), un DJ plus âgé et charismatique, il devient son disciple, et pense avoir trouvé le moyen pour s'imposer avec sa propre signature. Sauf que ce n'est pas si facile que ça, surtout lorsqu'on tombe amoureux de la copine/assistante de son mentor...

Le grand mérite de We Are Your Friends, c'est de réussir à montrer l'univers dans lequel opèrent les DJ sans rendre le récit inaccessible pour ceux qui n'ont aucun intérêt pour ce genre d'activité musicale. En fait, ça permet au cinéaste Max Joseph de créer des séquences très intéressantes où il s'amuse à jouer avec les sons, tel son personnage principal. Mais au-delà du jeu en question le film, impeccable au niveau formel, se retrouve assez creux, pour ne pas dire froid. Et cela malgré les prestations d'Efron et Emily Ratajkowski qui, après avoir joué la maîtresse de Ben Affleck dans Gone Girl, confirme de nouveau qu'elle n'est pas seulement une belle femme au service de la caméra. Si seulement celle-ci était employée pour un autre projet...


Laurent Billeter | Lundi 24 août 2015
 

POUR

Dès les premières images du film, le public est plongé dans l'ambiance festive et estivale de la jeunesse américaine. La musique forte, les décors, parfois splendides, l'alcool à profusion, la musique forte et les jolies filles sont réunis afin de poser un récit qui pourrait ressembler à Spring Breakers.

Pourtant, le réalisateur débutant Max Joseph a décidé de ne pas partir uniquement dans un délire vulgaire et arrogant sur l'adolescence. Au travers de la très bonne performance de Zac Efron (Nos pires voisins), l'art et la culture Disc Jockey y sont très bien présentés, détaillés et expliqués. Pour ce faire, Efron est passé entre les mains de DJ professionnels pour lui apprendre les ficelles, ou plutôt les bonnes notes musicales du métier.

Et cela fonctionne très bien. Les quelques effets spéciaux ne sont certes pas digne des grands studios, mais plutôt réussis. Les histoires parallèles restent logiques et bien menées. Et surtout elles interpellent les spectateurs à propos de plusieurs sujets. L'avenir des nouvelles générations, les frontières de l'amitié et les aides spontanées ou calculées professionnellement en font notamment partis. La musique de Fat Segal, mixée par Robert Eber, dont on se souvient de  l'admirable travail de mixage sur Driveest également une pure réussite.

We Are Your Friends a le mérite de s'adresser à un large public. Bien loin des long-métrages à gros budget américain, Max Joseph a réussi à s'amuser avec son film, mais également à présenter des explications ciblées et précises d'une composition musicale réussie par un DJ lambda. Il est également fort probable que les fans d'Efron suivront l'acteur dans son rôle. Mais avant tout, cette création interpellera de nombreux DJ’s et permettra peut-être même, de donner envie de s'exprimer ainsi à de futurs compositeurs.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez 2 places pour aller voir "Spider-Man Far From Home"

Participer