Film

John Wick John Wick (v.o)

Date de sortie 29.10.2014
Durée 96 minutes
Age 16/16
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Ascot Elite
Genre Action , Thriller
Réalisateur David Leitch Chad Stahelski
Acteur Willem Dafoe Adrianne Palicki Keanu Reeves
Note CLAP.CH
 
2/5
Note du public
 
0.5/5
  Voir la bande annonce

Synopsis

Ce qui aurait pu être le banal vol d’une voiture de collection se transforme en une chasse à l’homme sans merci entre un légendaire ex-tueur à gages et le fils d’un des plus grands pontes de la mafia. Entre un homme qui se croit au-dessus des lois et un autre à qui on a pris les deux seuls souvenirs qui le rendaient encore humain, l’affrontement sera de haute volée… Personne n’est décidé à rendre les armes et la guerre sera totale.

David Leitch

Chad Stahelski

Willem Dafoe

Adrianne Palicki

Keanu Reeves

Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 27 octobre 2014
 

CONTRE

Voir Keanu Reeves et Willem Dafoe dans le même film titillait l'intérêt, mais hélas, il faut vite déchanter et constater que ce John Wick ne redorera pas leur blason, mais leur permettra sans doute d'être en règle avec le fisc de leur pays.

Malgré une introduction passablement bien menée pendant une vingtaine de minutes, ce long métrage bourrin par excellence exacerbe la vengeance et aligne les scènes de baston. Quand on sait que les objets de vengeance du héros sont une voiture et un vulgaire chien, on se dit qu'au fond on aura droit à une comédie un peu déjantée et politiquement incorrect.

Malheureusement mis à part un tout petit gag avec des nettoyeurs, tout cela est très sérieux, il n'y a aucun second degré et ce long métrage vite, très ennuyeux par son inlassable répétition de scènes d'actions musclées, fatigue énormément. John Wick permet de faire le point sur la lamentable résurrection de ce que les intellos du genre aiment à nommer "actioner" des années 80, l'une des périodes les moins glorieuses d'Hollywood, où l'usine à rêve faisait office d'agence de marketing pour l'armée.

Donc, pour apprécier ce genre de chose, il faut éteindre son cerveau complètement et ingurgiter une enfilade interminable de séquences de combat. On a même droit à deux moments de torture, quota minimum de ce genre de divertissement peu reluisant et affligeant.


Laurent Billeter | Lundi 27 octobre 2014
 

POUR

John Wick pourrait bien marquer le grand retour de Keanu Reeves à Hollywood. Après 47 Ronin, très peu apprécié par le grand public, et Man Of Tai Tchi (2013) directement sorti en DVD en Suisse romande, l'acteur incarne un style qu'il a su auparavant, et à nouveau, bien géré.

Cette œuvre amène très rapidement à une corrélation avec d'autres réalisations vengeresses comme Max Payne sorti en 2008 avec Mark Wahlberg. Pourtant, le scénario de John Wick reste clair, précis et méticuleux et les spectateurs se trouveront d'emblée intrigués d'en savoir plus quant à la trame.

Bien que parfois les effets spéciaux semblent peu crédible et que l'histoire paraisse aisée à deviner, l'interprétation de Michael Nyqvist (la saga Millenium 2009) se remarque également assez fortement. Il faut dire que le casting se dote d'acteurs assez intéressant, et ce tant principaux que secondaires. Outre Alfie Allen (Theon Greyjoy dans la série Game of Thrones), le comédien Dean Winters (récurrent dans la série New York Unité Spéciale) incarne un second rôle qui semble maîtrisé et lui étant plaisant.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, John Wick n'est pas tiré d'un comics ou d'un roman graphique. Mais bel et bien imaginé par les réalisateurs David Leitch et Chad Stahelski, tous deux spécialisés dans d'autres domaines cinématographiques comme les cascades. Ce long-métrage s'adresse donc à un large public appréciant les récits dont la vengeance est le principal mode de fonctionnement. Manquant peut-être un peu trop d'éclaboussures sanglantes, les friands d'arts martiaux sauront également rendre honneur à cette fiction.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Vincent | 30.10.2014 17:52
 
Je ne vois rien à ajouter à la critique de Remy Dewarrat. Somme toute, on tient peut-être l'une des pires sorties de l'année.

CONCOURS Gagnez des places pour voir Greenland

Participer