Film

Marie Heurtin Marie Heurtin (v.o)

Date de sortie 26.11.2014
Durée 95 minutes
Age 10/14
Pays France
Distributeur Filmcoopi
Genre Biopic , Drame
Réalisateur Jean-Pierre Améris
Acteur Isabelle Carré Brigitte Catillon Laure Duthilleul
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public
 
4/5

Synopsis

Cette histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle.
Née sourde et aveugle en 1885, âgée de 14 ans, Marie Heurtin est incapable de communiquer.
Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre, comme le lui conseille un médecin qui la juge «débile», à la faire interner dans un asile.
En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « petit animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit. Elle y parviendra, malgré les échecs, la tentation du découragement, armée de sa foi joyeuse et de son amour pour la petite Marie.

INTERVIEW VIDEO D'ARIANA RIVOIRE

INTERVIEW VIDEO DE JEAN-PIERRE AMERIS

Jean-Pierre Améris

Isabelle Carré

Brigitte Catillon

Laure Duthilleul

Critiques

Firouz-Elisabeth Pillet | Lundi 24 novembre 2014
 

S’inspirant d’un fait réel survenu à la fin du XIXème siècle près de Poitiers, Jean-Pierre Améris concède inscrire son neuvième film dans le sillon d’œuvres marquantes dédiées à l’apprentissage et au langage, telles que L’Enfant Sauvage de François Truffaut, ou encore Miracle en Alabama d’Arthur Penn, avec lequel le sujet de Marie Heurtin partage plusieurs correspondances.

Jean-Pierre Améris a toujours été passionné par Helen Keller, jeune femme sourde et aveugle, "sauvée" par sa gouvernante. Les droits de son histoire étant trop chers, le réalisateur s’est intéressé à des cas similaires jusqu’à découvrir la destinée de Marie Heurtin. Née sourde, muette et aveugle, Marie Heurtin est déjà une jeune adolescente, au moment où le film de Jen-Pierre Améris s’ouvre, totalement coupée du monde extérieur, incapable de communiquer, confinée au cocon d’amour parental. Plutôt que de la faire interner dans un asile, seule possibilité à l’époque, ses parents tentent de la faire admettre à l’Institut de Larnay, un centre de soin au sein d’une abbaye, où des religieuses s’occupent de fillettes atteintes de surdité. La Mère Supérieure est d’abord réticente à la prise en charge de ce cas particulier, mais la volonté farouche et la détermination inébranlable de Sœur Marguerite (Isabelle Carré) à initier Marie au langage des signes, du moins à un langage adapté, donneront de résultats inattendus. Soeur Marguerite entame alors un lent et douloureux processus de transmission, digne d’un véritable chemin de croix, pour la religieuse qui affronte la brusquerie, voire une agressivité animale de cette élève particulière qui devient, au fil des leçons privées, sa protégée, l’extirpant de cet emprisonnement du non-langage.

Dans la reconstitution très poétique d’Améris, on sait peu de choses des personnages. Son film ne révèle rien sur Sœur Marguerite, sur ses motivations sur sa personnalité, si ce n’est sa persévérance. Soeur Marguerite est magnifiquement incarnée par Isabelle Carré que Jean-Pierre Améris retrouve pour la troisième fois avec Marie Heurtin. Leur première rencontre a eu lieu pour un téléfilm avec Maman est folle et la deuxième pour Les Emotifs anonymes. Pour trouver l’actrice qui allait incarner Marie Heurtin, Jean-Pierre Améris a effectué un casting et découvert Ariana Rivoire, qui est réellement sourde. Comme actrice Ariana Rivoire l’ a confié à clap cet été, elle a failli ne pas participer au tournage de Marie Heurtin. La jeune fille avait en effet oublié de s'inscrire au casting organisé par Jean-Pierre Améris dans son école. Heureusement, le réalisateur l'a remarquée et lui a fait passer une audition. Vu la surdité de la jeune comédienne, deux interprètes de la langue des signes française étaient constamment présents lors du tournage pour lui donner les indications du metteur en scène, mais aussi pour lui permettre de communiquer avec le reste de l’équipe. Les sœurs composent une communauté simple, épurée qui met en valeur la relation entre Soeur Marguerite et Marie, et la métrologie qui portera es fruits.

Le film d’Améris regorge de poésie, au bénéfice d’une photographie aux couleurs chatoyantes. Le travail sur l’image et le son et d’autant plus minutieux que le toucher est pour Marie le seul moyen de connaissance du monde extérieur. La caméra filme au plus près les mains qui touchent les visages comme les feuilles et l’écorce des arbres, livrant de scène d’une forte sensualité dans un échange silencieux intense. La prestation de la jeune comédienne Ariana Rivoire est remarquable et sait magnifiquement transmettre les émotions et le ressenti de Marie, par exemple quand elle s’émerveille des premiers flocons de neige qui caressent son visage. Après lui avoir donné le clefs de l’apprentissage, Soeur Marguerite confronte, bien malgré elle, Marie à la mort, trouvant la parade subtile pour mettre le point final à ce récit sans sombrer dans le mélodrame. Bien qu'il se soit inspiré d'une histoire vraie du XIXe siècle dans le monde religieux, Jean-Pierre Améris n'a pas voulu faire un film historique centré sur la religion. Il déclare: «J'ai écarté toute tentation de reconstitution historique. Ce qui m'intéresse dans les films situés dans le passé, c'est leur résonance au présent. L'Histoire n'est pas mon sujet. Je voulais faire un film intemporel.»

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

vincenzobino | 30.11.2014 18:10
 
Rarement le son d'un violoncelle n'aura suscité un tel plaisir. Survenant lors de la dernière scène, ce son apporte une incroyable remise en question sur le fait que Marie ne l'a jamais entendu. 2 actrices phénoménales dont tant l'osmose que l'opposition sont ressenties tout du long. Et les prises de vues de la nature sont superbes. Ce calme contraste avec la révolte que Ariana Rivoire parvient a nous transmettre. Un beau moment a recommander...

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir le film

Participer

CONCOURS Gagnez une affiche dédicacée ou des places

Participer