Film

Pause Pause (v.o)

Date de sortie 01.10.2014
Durée 82 minutes
Age 14/14
Pays Suisse (Schweiz)
Distributeur Filmcoopi
Genre Comédie dramatique
Réalisateur Mathieu Urfer
Acteur Nils Althaus Julia Faure Baptiste Gilliéron [+]
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public
 
2.5/5
  Voir la bande annonce

Synopsis

Un soir d’hiver, dans une station-service déserte, Sami, jeune musicien de country, fait la connaissance de la belle Julia, en panne d’essence et de portable.
Vivant seul dans sa voiture depuis que son ex lui a demandé de débarrasser le plancher, parce que « cela faisait quatre ans », Sami invite Julia « chez lui » et finit par passer la nuit chez elle.
« Quatre ans plus tard », son master de droit en poche, Julia travaille pour une start-up active dans le commerce, équitable bien sûr. Sami, lui, peaufine tranquillement son duo de country avec son meilleur pote Fernand, 78 ans, guitariste virtuose, alcoolique et exubérant, résidant en établissement médicosocial. Tous deux coulent des jours heureux à vider avec application des bouteilles de vins de qualité.
Si la complicité entre Fernand et Sami est au beau fixe, la vie avec Julia devient de plus en plus compliquée. Avec le temps, la désinvolture qui faisait le charme de Sami s’est retournée contre lui.
Après un dîner pénible, au cours duquel Sami se montre parfaitement désagréable avec les amis de Julia et plus particulièrement son patron, le jeune et dynamique Lionel, celle-ci décide qu’il est temps de faire une pause, histoire de remettre les pendules à l’heure.
A contre-coeur, Sami sent qu’il doit changer pour récupérer Julia. Mais changer quoi au juste ? Désemparé, il se tourne vers Fernand, qui lui propose des solutions étayées par de solides théories et une pratique constante. Et tant pis si tout cela l’a amené, au soir de sa vie, à n’être entouré que de « sourds aveugles sans cerveaux ».
Suivant ses conseils, Sami se retrouve rapidement plus éloigné que jamais de Julia qui semble avoir succombé aux charmes du parfait Lionel…
Sa guitare folk dans une main et sa douleur dans l’autre, Sami va devoir se dépasser pour faire comprendre à celle qu’il aime, qu’elle est la femme de sa vie!

Mathieu Urfer

Nils Althaus

Julia Faure

Baptiste Gilliéron

André Wilms

Critiques

Max Borg | Lundi 29 septembre 2014
 

Dévoilé pour la première fois sur la Piazza Grande à Locarno, Pause est le premier long métrage du cinéaste vaudois Mathieu Urfer, dont la cinéphilie se manifeste aussi dans le choix de certains lieux de tournage à Lausanne, notamment l'ECAL et le rayon cinéma de la bibliothèque universitaire. Un exercice gentil et sympathique, pas très ambitieux mais doté d'une certaine sincérité.

Pause, c'est l'histoire de Sami (Baptiste Gilliéron) et Julia (Julia Faure). Ils se connaissent une nuit, alors que lui vient de terminer un concert et elle se retrouve sans essence et sans portable. Bien entendu, ils se rendent vite compte qu'ils forment un joli couple, même si selon Sami toute histoire d'amour finira mal après quatre ans. Or, quatre ans plus tard, ça sent effectivement la crise chez eux, puisque Julia, master dans la poche, travaille et gagne un vrai salaire, tandis que Sami continue à faire de la musique avec son pote Fernand (André Wilms), sans un vrai revenu. Bref, elle pense que ce serait le moment de faire une pause. Mais Sami, qui aura sans doute vu la troisième saison de Friends, craint que cela puisse marquer la fin de leur histoire. Qu'en sera-t-il?

On le disait, Pause n'est pas un projet très ambitieux, même si le réalisateur a réussi à engager Timo Salminen, le directeur de la photographie des films de Kaurismäki, pour signer les images de cette petite comédie vaudoise. La présence de Wilms renvoie aussi à l'oeuvre du grand cinéaste finlandais, dont l'influence est aussi visible dans certains choix concernant l'humour, y compris un épilogue hybride où les larmes accompagnent le rire. C'est aussi grâce aux comédiens que le récit arrive à nous divertir de manière simple mais efficace pendant une heure et demie, avec des gags gentils mais assez drôles. Et il y a quand même de l'espace pour des répliques un peu plus osées: dans une scène où il est question de ce qu'on fait au nom de l'art, il y a une remarque pas très flatteuse au sujet de Roman Polanski. Ironie du destin, il était censé être à Locarno le soir où on a vu ce film...  

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Vincent | 16.10.2014 11:06
 
C'est gentil, c'est joli, parfois marrant, mais pas trop non plus, et c'est surtout très vite oublié. Et une interrogation subsiste: pourquoi donc réaliser un film sur une histoire mille fois vues?