Film

Ant-Man Ant-Man (v.o)

Date de sortie 15.07.2015
Durée 117 minutes
Age 10/12
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Walt Disney Pictures Switzerland
Genre Fantastique
Réalisateur Peyton Reed
Acteur Michael Douglas Evangeline Lilly Paul Rudd [+]
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public
 
3.6/5
  Voir la bande annonce

Synopsis

Doté d’une capacité étonnante – celle de rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force –, le maître-voleur Scott Lang doit embrasser la part de héros qui est en lui afin d’aider son mentor, le docteur Hank Pym, à protéger d’une nouvelle génération de redoutables menaces le secret du spectaculaire costume d’Ant-Man. Contre des obstacles en apparence insurmontables, Pym et Lang doivent mettre au point – et réussir – un audacieux cambriolage qui pourrait sauver le monde d’une issue fatale…

ANT-MAN s’inscrit dans la nouvelle phase de l’Univers Cinématographique Marvel et révèle pour la première fois à l’écran l’un des membres fondateurs des Avengers.
Scott Lang (Paul Rudd), cambrioleur de haut vol, va apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym (Michael Douglas), à protéger le secret de l’extraordinaire costume d’Ant-Man - qui permet à toute personne qui l’endosse de réduire sa taille tout en augmentant considérablement sa force.
Tous deux vont devoir surmonter les pires obstacles et réussir le plus gros coup de la carrière de Lang, celui qui pourrait bien sauver le monde d’une terrible menace..

Peyton Reed

Michael Douglas

Evangeline Lilly

Paul Rudd

Corey Stoll

Critiques

Laurent Scherlen | Mardi 21 juillet 2015
 
CONTRE

Ant-Man, personnage peu connu des comics Marvel, a donc droit lui aussi à son adaptation cinématographique. Rappelons que le grand Edgar Wright (Shaun of the Dead, Scott Pilgrim vs The World), devait à l'origine réaliser le film sur un scénario de son cru. Las, c'est avec dépit que l'on apprit  que ce serait finalement Peyton Reed, réalisateur de Yes Man (sic) qui s'y collerait, Wright ayant quitté le navire pour "différends artistiques". Marvel a sans doute trouvé en Peyton Reed un réalisateur taillable et corvéable à merci, en tout état de cause plus apte à se plier aux exigences du studio.
Le résultat à l'écran? Une oeuvre dénuée d'âme, de style, de point de vue. Une mise en scène de téléfilm, au service d'une narration lente, sans aucun rythme, apathique. Certes, les effets spéciaux sont réussis (l'inverse eut été un comble), certains gags fonctionnent bien (tandis que d'autres se ramassent lamentablement), et le grand méchant est si dépourvu de charisme qu'il ferait passer le Loki des Avengers pour le bad guy ultime. Ant-Man aligne ainsi les défauts comme autant de perles sur un collier en plastique.
Par ailleurs, alors que le film aurait pu proposer un moment d'émotion réellement prenant (la scène dans laquelle le héros se retrouve à l'état subatomique), on ne ressent strictement rien de la relation qui disparaît sous nos yeux entre lui et sa fille, la faute à une mise en scène encore une fois plus plate qu'une limande passée au rouleau à pâtisserie. L'enjeu était pourtant là, mais il n'est jamais exploité, Peyton Green se contentant d'aligner des effets spéciaux encore une fois réussis (l'infiniment petit est troublant), mais ne parvenant jamais à toucher son spectateur. N'est pas Sam Raimi qui veut.
Un nouveau coup dans l'eau pour Marvel, donc, après l'indigeste Avengers l'ère d'Ultron. Et pourtant, la traditionnelle séquence post-générique (au passage, procédé irrespectueux s'il en est pour les spectateurs) laisse augurer un Ant-Man 2... A suivre donc, à moins que l'overdose Marvel ait gagné la planète d'ici là. Honnêtement, j'en doute.

Firouz-Elisabeth Pillet | Lundi 13 juillet 2015
 

POUR

Le dernier film dans l'univers en constante expansion de Marvel, Ant-Man, mettant en vedette Paul Rudd, Michael Douglas, et Corey Stoll, relève du bon amusement kitsch et divertissant. Certaines constantes semblent avoir fait leur chemin dans chaque opus de la série. Porté par Paul Rudd qui incarne Scott Lang, un voleur à la petite semaine maladroit à souhait mais bon, sincère et fidèle à ses amis, qui essaie de se ranger pour retrouver le droit de visite auprès de sa fille, dégage naturellement un charisme et un charme.

L'univers cinématographique de Marvel peut être un terrain de jeu terriblement répétitif et également permettre beaucoup d'humour, de fantaisie et de légèreté d’esprit, des qualités qui se retrouvent dans cet épisode. L’acteur Paul Rudd livre une performance convaincante et pleine de charme, se muant en un super-héros des plus improbables qui, malgré ses capacités surdéveloppées, refuse de se prendre trop au sérieux.

Si vous ne possédez pas le marteau de Thor, la majeure partie du physique de Hulk, la détermination de Captain America ou le savoir-faire de Iron Man,  quelles qualités peuvent faire de vous un Avenger? La réponse est fournie par Ant-Man: devenir extrêmement petit, plus petit que l'ongle de Black Widow, tout en distillant un bon sens de l'humour, ce qui est précisément la qualité indéniable qui place ce dernier film au firmament cinématographique de la saga Marvel. Bien que la dynamique de l'histoire soit fondamentalement rudimentaire, avec ici un conflit générationnel mélodramatique entre un père, le  Dr. Hank Pym (Michael Douglas) et sa fille  Hope Van Dyne (Evangeline Lilly), ce film, signé Peyton Reed, regorge d’espièglerie désinvolte et d’humour.

Drôle, spirituel, visuellement entraînant et fidèle à l’esprit Marvel, le film est réussi sur le plan infographique dans les scènes de rétrécissement. Les phases humoristiques alternent avec les moments de mélodrame, qui sont nécessaires à l’histoire même s'ils ont tendance à interrompre le plaisir. Fort heureusement, les blagues et gags ont tôt fait de raviver l‘enthousiasme et convaincront, même les spectateurs les plus sceptiques.

Pour les cinéphiles dont la connaissance de l'univers Marvel ne recéle aucun secret, cette immersion dans l’univers microscopique dans lequel le héros est réduit à la taille d’une fourmi entouré d’escadrons de soldats à six pattes, d'insectes à l‘esprit contrôlé par leur chef humain, prêts à se faufiler dans les misions les plus ardues, les comblera. Les inconditionnels de la bande dessinée ne seront pas déçus par Ant-Man qui parviendra à les soulever de plaisir et à faire dérider bien des sourcils sceptiques.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

mathis2124 | 29.01.2017 23:31
 
Vraiment bien fait pour tant c'est pas mon genre de film mais il m'a plus

vincenzobino | 18.07.2015 18:05
 
Pas si mal que ça ce Antman. Certes niveau action pure, on est quelque peu lésé, Evangeline Lilly ne me convainc guère et la 3D n'est guère utile, mais sinon le tout est assez bien fichu avec quelques séquences assez humoristiques (certaines super clichiques) et Michael Douglas est extra... Si l'on recherche un divertissement sans grosse prétention, se laisse tout a fait voir... PS: pour compléter Clapman, il y a 2 séquences post-générique (la première sans surprise, la seconde tout a la fin bien plus intéressante)...

Clara | 16.07.2015 16:44
 
Tout ce que je voulais écrire clapman l'a déjà très bien dis. Les scènes avec les fourmis étaint excellentement faites et le nombre d'image par seconde était assé petit pour encore pouvoir distinguer les actions de combat clairement. Surprise en bien également et conquise par antman. Génial!

Clapman | 16.07.2015 07:30
 
Après avoir lu pas mal de critiques mitigées surtout par des gens qui se plaignaient du départ d' Edgar Wright et des gens qui criaient au scandale car le film ne respecte pas les origines du personnage, etc… Ant-Man est une très agréable surprise. Le film est drôle, intéressant et original. Il fallait avoir de l'imagination pour faire passer à l'écran un gars qui rétrécit, travaille et parle avec des fourmis. Eh bien c'est fait et même bien fait. C’est avec une bonne dose d’humour que Marvel arrive à nous faire passer la pilule. La première partie est un peu bavarde, mais nécessaire à la mise en place de l’histoire. Côté visuel et effets numériques, quelques grincées de dents avec les fourmis tout numériques et un rat cartoonesque sortit tout droit de « Ratatouille » , sinon, le montage est nettement moins bordélique que les Avengers et les scènes d'action très lisibles. Le rajeunissement de Michael Douglas est plutôt bluffant. Sans Spoiler, différents caméos se feront apprécier des fans et c’est la première fois que l’on entend parler de Spiderman dans l’histoire du MCU (Univers Cinéma Marvel), oui oui, tendez bien l’oreille vers la fin du film. Après la déception que fût Avengers : Age Of Ultron, Ant-Man redonne de l’espoir pour la suite. A ce propos, n’oubliez pas la petite phrase : Un vrai fan de Marvel ne quitte jamais la salle avant la fin du générique ;-)

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray Disc de Avengers Endgame

Participer