Film

La Vie rêvée de Walter Mitty The Secret Life of Walter Mitty (v.o)

Date de sortie 01.01.2014
Durée 115 minutes
Age 8/10
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Fox Suisse
Genre Comédie dramatique , Fantastique , Aventure
Réalisateur Ben Stiller
Acteur Patton Oswalt Ben Stiller Kristen Wiig
Note CLAP.CH
 
3.3/5
Note du public
 
4.2/5
  Voir la bande annonce

Synopsis

Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l'action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu'il aurait pu imaginer jusqu’ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Ben Stiller

Patton Oswalt

Ben Stiller

Kristen Wiig

Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 30 décembre 2013
 

Ce film n'est autre que la vision la plus éculée, pour ne pas dire ringarde du fameux "american way of life". Ben Stiller s'y vautre sans aucune retenue, livrant un long métrage pétri de bons sentiments, plus proche de la sensiblerie la plus déplacée que d'une véritable émotion. On suit avec beaucoup d'ennui le parcours de son personnage qui rappelle une fois de plus, une fois de trop, la détestable philosophie du super héros, vilain petit canard qui doit se démarquer pour être accepté. Et c'est malheureusement cela qui ressort de ce film: une allégorie déguisée par de jolis paysages de l'opportunisme le plus vil. Une façon de voir le monde qui dépasse l'entendement par tellement de sirop dégoulinant, comme ces pièces montées qui sont belles à voir, quoique souvent très kitch, mais qui ne se digèrent que trop mal.


Max Borg | Lundi 30 décembre 2013
 

Il y a une certaine séparation entre Ben Stiller, l'acteur, et Ben Stiller, le cinéaste: le premier, fils d'acteurs comiques, n'hésite pas à mettre ses talents au service de productions traditionnelles et de franchises, parfois même trop, comme en témoigne Mon beau-père et nous; le second, cinéphile depuis l'adolescence, essaye toujours de s'éloigner de ce qu'on attend de son alter ego devant la caméra, tout en signant des produits, tels que Zoolander ou Tropic Thunder, destinés à un public assez varié. C'est cet esprit de recherche qui fait de La vie rêvée de Walter Mitty un objet curieux et intéressant, ainsi que le film le plus surprenant et émouvant que Stiller ait signé en tant que metteur en scène.

Walter Mitty (joué, bien entendu, par l'acteur-cinéaste), c'est un grand rêveur qui, coincé dans le département photographique de la revue Life, imagine souvent une vie différente, où il est un héros avec tout le courage nécessaire pour demander un rendez-vous à Cheryl (Kristen Wiig), une collègue qui ignore presque son existence. Soudain, la vie rêvée et la réalité vont se rencontrer d'une manière extraordinaire, lorsque la photo qui devrait figurer sur la couverture du numéro final de Life semble avoir disparu. Walter va donc quitter New York pour l'Islande dans une tentative assez folle d'entrer en contact avec le photographe Sean O'Connell (Sean Penn), qui n'a pas de domicile fixe...

Créé par l'écrivain James Thurber en 1939, Walter Mitty a déjà fait l'objet d'une adaptation cinématographique en 1947, avec le visage de Danny Kaye. Cette version étant une comédie musicale avec des éléments du film d'espionnage, il est assez clair que la "mise à jour" de Stiller n'est pas un remake, au sens stricte du terme: le seul élément en commun, c'est Walter et ses rêves, mais sans chansons, ou presque. Car en abordant ce projet, Stiller a signé un film esthéthiquement classique, certes, mais pas pour autant facile à insérer dans une simple définition de genre. Il y a la comédie, l'amour, l'aventure, la contemplation de la beauté naturelle, la nostalgie d'une époque plus innocente, la condamnation - aussi gentille soit-elle - de la numérisation progressive des média. Au centre de tout celà il y a Walter, une sorte de Forrest Gump du 21ème siècle qui traverse un âge et l'observe, avec un mélange très humain de tristesse, enthousiasme et détermination.

Il paraît qu'à des moments différents ce projet soit passé entre les mains de Jim Carrey, Mike Myers et Sacha Baron Cohen. Heureusement pour nous, le choix est finalement tombé sur Ben Stiller, capable de ne pas penser uniquement au rire, mais aussi d'y injecter la vie et le cinéma.


Laurent Billeter | Lundi 30 décembre 2013
 
La première particularité de La Vie secrète de Walter Mitty est qu'il a été tourné en numérique, mais également en argentique. Cet autre procédé étant en fait l'ancien moyen pour le tournage de film. C'est Ben Stiller (Madagascar 3 : Bons Baisers d'Europe 2012 lui-même qui a souhaité revenir à ce format. Ceci en relation avec le métier de son personnage qu'est Walter Mitty.

Ce métrage a d'ailleurs connu plusieurs adaptations. Tout d'abord sous forme de nouvelles en 1939, puis pour une première transposition sur grand écran en 1947. A l'époque, il est produit par Samuel Goldwyn. Presque 70 ans plus tard, ses descendants décident d'en faire une nouvelle adaptation. Après quelques hésitations pour trouver le bon réalisateur, il s'est avéré que c'est Ben Stiller qui s'y impliquera comme cinéaste, mais aussi pour le premier rôle du film. A noter que la performance de Kristen Wiig (Moi, moche et méchant 2 2013) est à pied d'égal de l'acteur principal, au même titre que la prestation de Sean Penn (Gangster Squad 2013).

Ben Stiller revient donc sur grand écran avec une série d'émotions qu'on ne lui prête pas forcément. Il s'en est d'ailleurs pleinement amuser et à profiter de tourner en décors réels. Il prouve par la même occasion qu'il peut encore surprendre et troubler les spectateurs.

Cette sortie, prévue dans les salles de Suisse romande pour le 1er janvier 2014, se dote d'un scénario original et très poétique. Il crée d'emblée une certaine empathie et douceur à l'égard de son principal personnage. L'accompagnement musical de Theodore Shapiro est également magistral. Déjà compositeur pour Tonnerre sous les Tropiques en 2008, il nous dessert également des mélodies entraînantes et envoûtantes.

La Vie secrète de Walter Mitty est un film qui démontre que la nature humaine peut aussi être d'une grande force et noble. Il a une approche très singulière et simple qui ravira certainement un très large public. Il est probablement un des premiers films de 2014 à aller voir en salles obscures.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Vincent B. | 04.01.2014 19:45
 
C'est sympa, très bon par moment. Ben Stiller colle vraiment bien à son personnage. Le scénario n'atteint pas des sommets, mais les bons sentiments l'emportent. Très bon choix des musiques, avec José Gonzalez à la baguette.

vincenzobino | 04.01.2014 00:44
 
Pour moi, la carrière de Ben Stiller derrière la caméra se limitait à 2 films, et autant de daubes. Mais à la vision du trailer, je me suis dit : sera-t-il possible que l'acteur nous réalise un film passable? La réponse est oui. En effet, ce "périple" d'un homme ordinaire ayant des désirs extraordinaires, comme je pense un peu chacun de nous, est fort intéressant à suivre, avec son lot de situations invraisemblables mais surtout, et c'est la grosse surprise pour moi, beaucoup de poésie, ce que je pensais impossible de la part de l'acteur. Du générique d'introduction à la scène finale, les séquences touchantes se succèdent les unes après les autres et, pour ma part, m'inspirent une totale empathie de notre héros. Les références cinématographiques nombreuses (Fincher particulièrement), les prises de vues fort belles et une B.O. extrêmement agréable m'ont fait passer un bien joli moment. A recommander...

Minnie | 30.12.2013 15:33
 
Premier coup de coeur de cette année 2014, le nouveau métrage de Ben Stiller mélange de manière subtile l'aventure et la comédie romantique sans tomber dans les clichés du genre. Une vraie belle comédie sur le sens de la vie et les chemins qu'il nous faut prendre pour le comprendre. Un vrai moment poétique que Ben Stiller sublime par des paysages magnifiques et un jeu en finesse. Mention particulière pour la musique également. Une vraie douceur pour commencer l'année 2014...