Film

Jupiter - Le Destin de L'univers Jupiter Ascending (v.o)

Date de sortie 04.02.2015
Durée 127 minutes
Age 16/16
Pays États-Unis (United States)
Distributeur Warner Bros. Suisse
Genre Action , Science fiction
Réalisateur Andy Wachowski Lana Wachowski
Acteur Sean Bean Mila Kunis Channing Tatum
Note CLAP.CH
 
2/5
Note du public
 
2.5/5
  Voir la bande annonce

Synopsis

Née sous un ciel étoilé, Jupiter Jones est promise à un destin hors du commun. Devenue adulte, elle a la tête dans les étoiles, mais elle enchaîne les coups durs et n'a d'autre perspective que de gagner sa vie en nettoyant des toilettes. Ce n'est que lorsque Caine, ancien chasseur militaire conçu génétiquement, débarque sur Terre pour retrouver sa trace que Jupiter commence à entrevoir le destin qui l'attend depuis toujours : grâce à son empreinte génétique, elle doit bénéficier d'un héritage extraordinaire qui pourrait bien bouleverser l'équilibre du cosmos…

Andy Wachowski

Lana Wachowski

Sean Bean

Mila Kunis

Channing Tatum

Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 2 février 2015
 

CONTRE

Réalisateurs d'un excellent premier film, Bound, Andy et Lana (qui s'appelait encore Larry à cette époque) Wachowski sont devenus la coqueluche d'une certaine partie du public grâce à Matrix et ses deux suites. Avec eux, on se trouve face à un phénomène typique de vénération qui voudrait qu'ils soient des petits génies, sans aucune discussion, et ceux qui osent affirmer le contraire avec des arguments critiques sont raillés sans autre forme de procès par leurs fans qui les toisent de leur piédestal. Il y a toujours conflit face à des adorateurs bornés et, depuis Matrix, vénéré comme un objet de culte par certains, les films du duo Washowski sont attendus exagérément comme le messie.

Avec Jupiter Ascending, on se disait peut-être que leur nouveau long métrage totalement original, n'étant pas l'adaptation d'une oeuvre littéraire, pourrait sortir du lot de ce que nous sert le cinéma en matière de science-fiction depuis quelques années. Hélas, au sortir de cette boursoufflure, il faut bien se rendre à l'évidence que l'on a assisté à un spectacle mineur qui lorgne sans pertinence du côté de ses prédécesseurs. L'imagerie de l'univers est un pale mélange entre l'iconographie de l'Egypte et de la Grèce antique. Le scénario enfonce des portes déjà ouvertes mille fois et alterne sans envergure des scènes d'action trop souvent illisibles et pénibles et des envolées pompeuses de dialogues inconsistants, cherchant soit à noyer le poisson, soit à étaler une prétention hermétique qui aurait plus sa place en littérature qu'au cinéma. Sans même que ce soit de l'inattention, en lisant un livre, on peut se permettre de revenir sur des pages déjà lues, quand on éprouve de la difficulté à saisir où l'auteur nous entraîne. Dans un film, cet exercice est inconcevable, et quand on se surprend à ressentir ce phénomène dans une salle de cinéma, on en conclut que l'exercice est largement raté. Et ce n'est pas l'argument facile de dire qu'il sera par la suite possible de le faire chez soit grâce au DVD, qui aura du poids face à ce défaut majeur. Ici, ces longues séquences de parlote ineptes donne l'impression de rallonger une sauce déjà passablement compromise à sa base.

Du coup, on sent les pauvres comédiens entraînés dans cette galère complètement perdus, déclamant des phrases dont eux-mêmes ne saisissent pas l'importance et l'utilité à faire avancer l'intrigue tellement basique de cette héroïne terrienne qui découvre être la descendante d'une puissante famille à l'autre bout de l'univers. Ici, tout se prend au sérieux et cela en devient vite insupportable, car on ne parvient pas à s'impliquer dans les enjeux de cette histoire qui laisse finalement très froid par ces aspects grandiloquents, tenant le spectateur à distance. A lieu de pouvoir simplement apprécier le spectacle, on passe quasiment tout le film à essayer de faire les liens qui semblent manquer dans le scénario. On est perdu, comme si on assistait à une longue saga, ramenée à un petit peu plus de heures. Et on en sort fatigué.


Max Borg | Mardi 3 février 2015
 

POUR

La dernière fois qu'on les avait vus au cinéma, les frères Wachowski avaient délivré, avec l'aide de Tom Tykwer, un produit ambitieux, fou, frustrant et magnifique tel que Cloud Atlas. Suite à l'échec financier de ce dernier, les auteurs de Matrix sont de retour avec un produit qui, du moins au niveau du marketing, promet quelque chose de plus savoureux pour un public "normal": de la science-fiction plus traditionnelle, de l'action, deux vedettes connues et populaires, même de la 3D.

Channing Tatum, capable de passer des grosses productions aux films plus sérieux tels que Foxcatcher, incarne ici un chasseur de primes extraterrestre, envoyé sur notre planète pour retrouver une nommée Jupiter (Mila Kunis). Cette jeune femme de ménage est en fait la réincarnation d'une reine intergalactique, et si elle accepte son destin la Terre lui appartiendra de droit. Or, un des fils de la défunte reine, Balem (Eddie Redmayne), désire se servir de notre planète pour devenir encore plus riche, et veut donc que Jupiter meure...

Il faut le dire, on s'attendait à plus de la part des créateurs de Matrix: autant l'intrigue de ce film-là était riche et surprenante, celle de Jupiter Ascending est une collection de clichés. Pour compenser, les frères Wachowski ont concocté un univers hétérogène et fascinant dans sa schizophrénie thématique et visuelle: si d'un côté on a l'histoire d'amour classique et des batailles qui justifient l'usage de la technologie 3D, de l'autre on a de la satire sociale concernant le gouvernement et la bureaucracie, ce qui nous donne une séquence absolument magique et vieux jeu où on a l'impression de revisiter le plateau du tournage de Brazil, avec la participation exceptionnelle de Terry Gilliam lui-même.

Ce mélange est aussi évident au niveau du jeu des acteurs: Channing Tatum et Sean Bean apportent de la vraisemblance à des personnages plutôt stéréotypés, Eddie Redmayne, récemment nommé à l'Oscar pour sa prestation dans le rôle de Stephen Hawking, est tellement artificiel qu'il devient insupportable au bout de cinq minutes, et Mila Kunis reste quelque part au milieu. C'est un résultat bizarre et fascinant, digne des Wachowski. On se demande pourtant si, pour retrouver la vitalité créative d'avant, ils ne devraient pas retourner vers leurs racines à petit budget, avec un autre thriller sordide comme Bound...

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Minnie | 09.03.2015 20:11
 
Je trouve injuste le vomissant général que les médias ont eu à l'encontre de ce film. Sans être de la trempe de Cloud Atlas, ce nouveau Wachowski est une réussite. Un visuel magnifique et des FX réussis ont fait de ce métrage une bonne surprise. Le couple formé par Mila Kunis et Channing Tatum est convaincant et l'interprétation d'Eddie Redmayne est plutôt intéressante. Cela dit certaines longueurs sont à déplorer et la musique n'est pas aussi entraînante que d'autres réalisations de la famille Wachowski. Néanmoins, je trouve que c'est un beau spectacle offert et que le genre science-fiction est plus que respecté.

vincenzobino | 08.02.2015 18:20
 
Des effets visuels convaincants, une 3D irréprochable et pourtant la mécanique ne prend pas. La raison: venant des Wachowski qui, a titre personnel, m'ont fasciné avec leur trilogie Matrix (si ce n'est le cliffhanger de Matrix Reloaded), ont été grandioses sur Bounce et ont très bien su intégrer l'univers de Cloud atlas a leur style avec un montage irréprochable; ce résultat est indigne d'eux. Pas de jeu, une musique assourdissante et surtout pas une once d'originalité: toutes les situations vont vous rappeler inévitablement un autre film ou ouvrage (j'en ai compté au moins 12): lassant a la longue. Et le dernier quart-d'heure, je ne vous en parle pas... A vous de vous faire votre idée...

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir Jumanji: The Next Level

Participer