Film

Le Chasseur (The Hunter) Le Chasseur (The Hunter) (v.o)

Date de sortie 02.03.2011
Durée 92 minutes
Age 16/16
Pays
Distributeur Trigon Films
Genre Science fiction
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public
 
5/5

Synopsis

Il y a peu de temps qu'Ali est sorti de prison. Il travaille maintenant comme veilleur de nuit à Téhéran. Il a trouvé un emploi dans une usine de telle façon qu'il peut nourrir sa petite famille, sa femme Sara et leur fille Saba. Toutefois, un jour qu'Ali revient du travail, Sara et Saba ont disparu. Quand il n'en peut plus d'attendre, Ali décide de s'adresser à la police. Mais le chaos règne au commissariat et des heures s'écoulent avant qu'on puisse lui fournir une information. C'est alors qu'on lui apprend qu'il y a eu une fusillade avec des manifestants. Sara, la femme d'Ali, se trouvait par hasard sur place et a été tuée. Quant à Saba, elle passe encore pour disparue. Ali recherche sa fille dans un état de profond désespoir d'autant plus que pour finir, on retrouve son cadavre. Dans un acte de vengeance aveugle, Ali tue alors au hasard deux officiers de police. Il prend ensuite la fuite en direction des forêts du Nord. Mais la police est depuis longtemps sur ses traces. Cela se termine par un accident d'Ali qui court à nouveau vers la forêt en cherchant à se cacher parmi les arbres - mais en vain. Hassan et Nazem, les deux policiers qui le talonnaient, finissent par le capturer. Ali semble s'abandonner à son sort. Il suit les deux hommes qui le gardent de près. C'est alors qu'ils se perdent dans la forêt; ils ne voient plus que des arbres de toutes parts. Dans un tel environnement, à l'écart de tout, il est difficile de faire la distinction entre chasseurs et chassé...
Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 28 février 2011
 
Cette production germano-iranienne s'ouvre sur Hunting Bears de Radiohead, superbe solo de guitare de deux minutes  qui colle à merveille au personnage principal, interprété par le réalisateur en personne, Rafi Pitts. Il incarne un ouvrier cariste qui vit avec sa femme et sa petite fille. Ali Alavi mène une existence tranquille rythmée par son travail et sa famille. Régulièrement, il s'échappe en partant chasser seul dans les alentours montagneux de sa ville. Là il se repait de ces instants qui n'appartiennent qu'à lui. Un jour, en rentrant d'une de ses escapades, il ne retrouve pas son épouse et son enfant. Il les cherche partout en vain. Très vite l'effroyable nouvelle lui parvient comme un coup de massue: elles sont mortes dans une manifestation à laquelle elles ne participaient pas, foudroyées par des balles perdues. Comme on lui apprend que l'on ne sait pas si les tirs provenaient de la police ou des manifestants, il choisit son camp et se met en chasse d'un nouveau gibier, des policiers. Pris en chasse, il se retrouve poursuivis par deux d'entre eux dans la forêt.The Hunter débute comme un drame de société et s'achève par une longue séquence qui tient presque du film de survie. Rafi Pitts fait preuve d'une grande audace autant dans son intrigue que dans sa mise en scène pour esquisser une peinture originale de son pays. Il diffère singulièrement de ses collègues cinéastes qui utilisent plutôt l'allégorie et la poésie, en abordant les aspects de son que l'on nomme le film de genre. Evitant à tout prix et de manière judicieuse l'esthétisme, il filme de façon très réaliste dans des paysages brumeux d'automne qui donne à son long métrage une touche terne et morne, à l'image de son pays. Il campe un personnage ambigu qui prend les armes pour appliquer sa propre justice, en lui insufflant toute la détresse qui le pousse dans ses derniers retranchements, mais n'en fait pas un être suicidaire. Ce tour de force plonge alors le spectateur dans une situation très délicate, car sans excuser l'attitude d'Ali, il le comprend. Le malaise qu'il procure fait de The Hunter un film fort et important.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir "Mare"

Participer