Film

Harry Potter et les Reliques de la mort - partie 2 Harry Potter et les Reliques de la mort - partie 2 (v.o)

Date de sortie 13.07.2011
Durée 130 minutes
Age 12/12
Pays
Distributeur Warner
Genre Fantastique
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public
 
3.6/5

Synopsis

Dans la 2e Partie de cet épisode final, le combat entre les puissances du bien et du mal de l’univers des sorciers se transforme en guerre sans merci. Les enjeux n’ont jamais été si considérables et personne n’est en sécurité. Mais c’est Harry Potter qui peut être appelé pour l’ultime sacrifice alors que se rapproche l’ultime épreuve de force avec Voldemort.
Critiques

Jeanne Rohner | Lundi 11 juillet 2011
 
Une année que les adorateurs de l’apprenti sorcier attendaient avec impatience la suite de la lutte du bien contre le mal sur grand écran, issue de l’univers fantastique de J. K. Rowling. Souvenez-vous, à la fin de la première partie, on quittait Harry, Ron et Hermione pleurant la mort de l’elfe Dobby pendant que Voldemort brandissait l’une des reliques de la mort tant convoitée, la toute puissante baguette de sureau. Tout espoir semblait alors évanoui. Aussi, la finale, encore plus sombre et captivante, promettait de nous séduire par son tissu d’actions et de rebondissements. On peut dire que cette promesse est tenue. Exit doutes et autres sentiments confus ressentis par des héros esseulés, que la quête des horcruxes a menés au-delà d’innombrables contrées mythiques. Dans ce dernier volet, la place est cédée aux scènes spectaculaires s’enchaînant à un rythme effréné jusqu’à la l’ultime confrontation.

Alors que la mort reste très présente tout au long de ce volet, nous sommes transportés du calme féerique d’une maison de bord de mer à l’impénétrable Banque Gringotts gardée par des gobelins des plus méfiants. Naturellement, l’aventure se finit là où elle a commencé, à l’école de magie de Poudlard, rapidement assiégée par le Seigneur des Ténèbres, accompagné de ses fidèles Mangemorts ainsi que d’autres créatures maléfiques. Le combat est violent et splendide, les sortilèges fusent de tous côtés et certains personnages jusque-là plutôt discrets vont même se distinguer par leur hardiesse et leur courage.

Bien que la magie de la 3D n’opère pas vraiment (excepté quelques scènes dont la féerie se trouve magnifiée par ce procédé), les images teintées de noirceur sont subjuguantes et nous plongent avec bonheur dans l’atmosphère oppressante qui enveloppe l’école de sorcellerie. Dix ans se sont écoulés depuis la projection du premier opus de la saga. On a donc évidemment le cœur un peu serré au moment de quitter le monde de Potter sur le fameux quai 9 ¾ de la gare de King’s Cross. Mais il est connu que tout sort d’enchantement jeté de manière adéquate sur quiconque garde au fond de lui son âme d’enfant peut durer indéfiniment.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Bryan | 22.11.2012 21:38
 
Excellente suite et fin de la saga Potter ! Très bon effets spéciaux, très bon jeux d'acteurs, cohérence totale ... aucun manque d'action (contrairement à la première partie) et surtout une fin digne de ce nom !

Koyolite Tseila | 20.02.2012 13:24
J’attendais avec impatience la sortie au cinéma de ce dernier film d’Harry Potter. Le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue. Le film très bien réalisé. Les effets spéciaux sont spectaculaires. A ceci, j’ajouterais que la 3D sert sublimement le film. Bon, ça m’a fait mal au cœur de voir ce beau château de Poudlard ainsi détruit, mais ce n’est rien qu’un coup de baguette magique ne puisse réparer ! On pourrait s’évertuer à relever les différences entre le 7ème tome et ce dernier film en deux parties, et en discuter des heures durant. Mais pour ma part, c’est un exercice auquel je ne me prêterai pas, car au final, le résultat est excellent. Au niveau du scénario, la seule chose que je regrette un peu, c’est que l’on passe trop rapidement à mon goût sur la mort de personnages importants, comme par exemple celle de Fred, ou encore de Remus Lupin et de son épouse. Non que j’aie souhaité voir se dérouler leur mort sous mes yeux, mais plutôt, j’aurais apprécié qu’on leur rende un meilleur hommage. Sinon, j’aimerais relever le fait que l’acteur Alan Rickman est tout simplement magnifique dans le rôle de Severus Rogue. La loyauté et les motivations du professeur Rogue sont des facteurs cruciaux tout au long de cette saga, et ce n’est que dans ce dernier film qu’elles nous sont enfin dévoilées. C’est d’ailleurs intéressant de découvrir ici d’autres facettes de sa personnalité. Rogue est un être torturé moralement, et je me suis surprise à avoir pitié pour lui, même si cela n’excuse en rien ses sombres agissements. Mais, malgré l’ambigüité du personnage, on ne pourra rester de marbre devant la cruelle mort que lui inflige le Seigneur des Ténèbres… Et lorsque, agonisant, Severus demande à Harry de le regarder afin de pouvoir contempler une dernière fois dans le regard du jeune homme celui de Lily Potter, la femme qu’il a tant aimée, j’en avais la gorge nouée d’émotion. Si je m’attarde à vous parler ainsi de Severus Rogue, c’est parce qu’à mes yeux, ce personnage est la clé de cette histoire… Tout au long de cette saga, on ne pourra finalement que s’émerveiller de la richesse de cet univers de magie, mais aussi de la profondeur de ses personnages. Ainsi, Albus Dumbledore n’est pas aussi « blanc » qu’on pourrait le croire, Rogue n’est pas aussi « noir » qu’il en a l’air. Lucius Malefoy finit par réaliser qu’il s’est engagé sur la mauvaise voie, mais il a trop peur de Voldemort pour faire marche arrière. Ses tourments se traduisent d’ailleurs par sa décrépitude physique. Quant à son fils, Drago, ce n’est finalement pas un méchant garçon, comme nous pourrons nous en rendre compte. A noter également que Minerva est extraordinaire dans ce dernier opus, surtout lorsqu’elle sort de ses gongs ! Et que dire de l’acteur Daniel Radcliffe, si ce n’est qu’il nous offre une très belle prestation tout au long du film : sensibilité, courage, détresse, détermination. Le pauvre Harry Potter est plus que jamais malmené. Il bénéficie du soutien de ses fidèles amis Ron et Hermione, mais finalement, il est le seul à pouvoir affronter son destin… Cette saga commence de façon colorée, mais très vite, elle devient de plus en plus sombre. Tout à la fin, le petit interlude se déroulant 19 ans après ces faits est le bienvenu, car il termine cette histoire avec une touche de couleur, qui rappelle le premier voyage d’Harry Potter à bord du Poudlard Express. Peut-être même aussi qu’il est une porte ouverte pour une éventuelle suite ? L’avenir nous le dira. En conclusion, je dirais de ce film qu’il est un cocktail d’action et d’émotions. Une réussite. Il conclut à la perfection les dix ans d’aventures d’Harry Potter et de ses amis. L’auteure J.K. Rowling doit être drôlement fière de voir son œuvre si brillamment adaptée au cinéma !

fabacg | 31.08.2011 19:00
Dommage qu'il s'agisse du dernier volet..enfin j'espère que Mme se ravisera et reprendra sa plume.....

Kilien | 31.08.2011 18:49
Film magnifique avec des effets spéciaux à couper le souffle, et en plus en 3D juste...EPIC ! Les seuls bémols à mon goût: Neuville prend un peu trop la place de l'acteur principal.Et la fin était malheureusement trop prévisible (bon ça depuis le premier film). Et la fin (l'épiolgue) est un peu trop heureux à mon goût... après tout c'est quand même la fin de l'une des meilleures saga de films au monde ! Mis à part ça, c'est un film génial, à la hauteur de mes attentes, les acteurs ont très bien joué du début à la fin. Un des meilleurs films que j'ai vus de toute ma vie.

Falconnier | 29.08.2011 10:42
Il ne faut pas manquer la fin ! Effets spéciaux comme d'habitude mais à mon goût la fin est un peu trop rapide.... heureusement que c'est Harry qui gagne sur le mal

Dominique | 05.08.2011 11:34
NUL! NUL! ARCHINUL et complétement niais... Bravo M. Yates tu auras même détruit le dernier Harry Potter

Albus | 13.07.2011 10:27
Dernier épisode de bonne facture. Pincement au cœur. Mais tout ceci manque cruellement de crédibilité (Voldemort peu méfiant alors qu'il court après ce bon vieux Harry depuis 7 épisodes) et de profondeur dramatique (mort de certains personnages à peine survolée).

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer