Film

Simon Werner a disparu Simon Werner a disparu (v.o)

Date de sortie 22.09.2010
Durée 91 minutes
Age 14/14
Pays
Distributeur Pathé Distributions
Genre Thriller
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public
 
3.4/5

Synopsis

Cannes 2010: Sélection officielle, UN CERTAIN REGARD
 
Mars 1992. Une petite ville de la banlieue parisienne. Au cours d'une soirée arrosée, un groupe d'adolescents découvre un corps caché dans des buissons. Un corps qui semble sans vie...
Deux semaines plus tôt. Simon, âgé de 16 ans n'est pas venu en cours. Des traces de sang sont trouvés dans une classe. Fuite, kidnapping, suicide, meurtre ?
Quelques jours après, Laetitia, élève dans la même classe disparaît sans laisser de traces auprès de ses parents. Une jeune fille qui n'avait pourtant aucuns antécédents ni liens avec Simon.
Le lendemain, Jean-Baptiste, une troisième étudiant, manque à son tour à l'appel.
Les rumeurs se déchainent. Et la psychose commence...
Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 20 septembre 2010
 
Il y avait bien longtemps que le cinéma français ne nous avait pas offert une telle bonne surprise. Pour son premier long métrage, Fabrice Gobert tisse une intrigue rondement menée autour du thème des apparences trompeuses. Ils prend un malin plaisir à exposer des personnages proche de la caricature (le beau ténébreux, la plus belle fille du lycée qui aurait été la meneuse des pompom girls dans un produit américain, le petit malingre renfermé, le sportif, la rebelle, etc.) pour mieux leur insuffler une aura particulière au fur et à mesure du dénouement de son intrigue policière, elle aussi traitée de manière assez classique, en apparence.

Le réalisateur et scénariste opte pour une construction qui revient sans cesse sur les mêmes situations, mais vues par quatre protagonistes différents, ce qui rend son film totalement passionnant à suivre, lui permettant de rebondir sans cesse sur le noyau central de son histoire tout en prenant des chemins de traverse en s'attardant sur les relations souvent amoureuses de ses personnages. Il ose aussi aborder des sujets très délicats comme la pédophilie ou l'homosexualité sans pour autant en faire le sujet de réflexion de son film, mieux, il s'en sert intelligemment comme prétexte ou comme fausses pistes, autant pour désorienter sa distribution que le spectateur.

En plus de cette indéniable maîtrise de mener à bien sa trame, Fabrice Gobert fait preuve d'une direction d'acteurs remarquable en utilisant à merveille le potentiel de ses jeunes acteurs tous impeccables dans leurs rôles respectifs. Et pour couronner le tout, il a le très bon goût de s'octroyer les services de techniciens hors paire comme Agnes Godard à la photographie ou le groupe Sonic Youth à la musique. Dire que l'on attend la suite de son travail avec impatience relève du pléonasme.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

Sjdfklé | 20.09.2010 11:53
Ca semble pas mal du tout!

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir le film

Participer

CONCOURS Gagnez une affiche dédicacée ou des places

Participer