Film

Zodiac Zodiac (v.o)

Date de sortie 17.05.2007
Durée 156 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur Warner Bros. France
Genre Policier , Thriller
Réalisateur David Fincher
Acteur Richmond Arquette Candy Clark Brian Cox [+]
Note CLAP.CH
 
5/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain.
Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...

David Fincher

Richmond Arquette

Candy Clark

Brian Cox

Robert Downey Jr.

Anthony Edwards

John Getz

Jake Gyllenhaal

John Lacy

John Carroll Lynch

Mark Ruffalo

Ed Setrakian

Chloë Sevigny

Bob Stephenson

John Terry

Critiques

| Mardi 15 mai 2007
 
Obsession. Tel est le thème développé par David Fincher, metteur en scène de Seven (mètre-étalon du genre), pour son sixième long-métrage, Zodiac. Fincher nous avait laissé avec un goût doux-amer dans la bouche avec son précédent film, Panic Room, exercice de style d'une virtuosité ahurissante, mais un peu vain au final. Il nous revient aujourd'hui avec un film d'une puissance narrative phénoménale, relatant les méfaits du tueur en série surnommé le Zodiac, qui sévit à San Francisco dans les 70's. Le tueur, jamais appréhendé, manipulait presse et police, jusqu'à les rendre fous.

David Fincher, au cours des 2h37 que dure le métrage, effectue un travail d'antropologue, décortique l'affaire, l'enquête, les dates, les indices, et livre un film qui rappelle le meilleur du genre (Les hommes du président, d'Alan J. Pakula, pour ne pas le citer).

A travers le casse-tête que constitua l'affaire, policiers et journalistes s'investirent jusqu'à l'obsession, en particulier le dessinateur du San Francisco Chronicles, interprété dans le film par l'excellent Jake Gyllenhaal, qui, tel le capitaine Achab de Moby Dick, se plongea corps et âme dans l'affaire, faisant de la découverte du Zodiac la quête de sa vie, et ce au détriment de sa famille.

Fincher imprime à son film un cachet d'une classe visuelle incroyable, recréant à la perfection l'époque seventies, les morceaux de la bande-originale achevant le pouvoir d'immersion de l'entreprise.

Génie de la mise en scène, Fincher insuffle à sa réalisation un classicisme bienvenu pour ce type de sujet, tout en restant d'une inventivité percutante tout au long du film.Zodiac, loin de n'être qu'un énième film d'investigation, s'inscrit au contraire comme une référence instantanée et un classique immédiat. Ce qui devient de plus en rare. On saura gré à Fincher de nous le rappeler.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: