Film

The Constant gardener The Constant gardener (v.o)

Date de sortie 27.12.2005
Durée 128 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Thriller
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Un diplomate anglais résidant au Kenya retrouve sa femme assassinée après que celle-ci a découvert une sombre affaire dans laquelle est impliquée une industrie pharmaceutique...
Critiques

Remy Dewarrat | Dimanche 25 décembre 2005
 

Les films engagés commencent enfin à devenir autre chose que des mièvreries pleines de bons sentiments. Avec cette magnifique adaptation de John LeCaré, le cinéaste brésilien Fernando Meirelles, dont «La cité de Dieu» fut l'une des révélations de ces dernières années, nous offre une oeœuvre qui donne à réfléchir. Au travers d'une histoire d'amour très forte, il plonge le toujours impeccable Ralph Fiennes dans un scandale impliquant l'industrie pharmaceutique dont notre pays à croix blanche est l'un des principaux acteurs. Le cinéaste ne se contente pas de dénoncer, il provoque la réflexion.

Son film, qui commence comme une romance, devient très profond. Suite à la mort de son épouse, le diplomate, incarné par Ralph Fiennes, découvre petit à petit qu'elle s'impliquait dans une lutte humanitaire alors que tous les indices laissent présager que le mystère dont elle s'entourait n'avait comme unique but que de lui cacher un amant. Tout est fait pour perdre le spectateur en lui faisant croire à une vulgaire histoire d'adultère, alors qu'il n'en est rien. Et du coup, l'histoire d'amour se renforce, et comme un dernier adieu à son aimée, le personnage principal reprend l'enquête jusqu'à sa perte. Mereilles trouve le ton juste et gratte là où cela fait mal sans manichéisme. Une leçon de civisme humain qui devrait ouvrir les yeux de beaucoup de sceptiques en attendant le très attendu nouveau pamphlet de Michael Moore qui s'attaquera, lui aussi, à l'industrie pharmaceutique et ses méthodes crapuleuse où seul l'argent est roi et non la santé.

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: