Film

Munich Munich (v.o)

Date de sortie 25.01.2006
Durée 160 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Drame , Historique
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Le film retrace l'histoire dramatique d'un groupe secret israélien chargé de localiser et d'assassiner 11 palestiniens soupçonnés d'avoir planifié le massacre de Munich en 1972, ainsi que l'ébranlement personnel que cette mission de vengeance provoque sur l'équipe et l'homme qui la mène. Eric Bana (Troie, Hulk & Black Hawk Down) joue le rôle de l'agent du Mossad chargé de mener le groupe de spécialistes réunis ensemble pour cette mission.
Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 23 janvier 2006
 
Autant le dire d'entrée, on ne ressort pas tout de suite indemne du dernier Spielberg. Son film retrace l'engagement de quatre agents de Mossad pour liquider onze Palestiniens impliqués dans l'attentat des JO de Munich en 1972. Et là, attention à ne pas tomber dans l'extrême en prenant position pour l'un ou l'autre camp. Ce que réalise Spielberg avec maestria. Il suit ses personnages de très près et nous les dépeint comme des fonctionnaires du crime, donc des êtres aussi haïssables que leurs victimes. Il filme les exécutions de manière crue en se permettant des touches de suspense remarquables. Et il insiste avec justesse sur l'argent qui régit cet acte de vengeance au travers de deux acteurs français impeccables, Matthieu Amalric, le contact direct des agents et Michael Lonsdale, son père, celui qui fait fortune en livrant les renseignements pour localiser les cibles, et il s'en fait de la thune. Il y a un autre comédien français qu'il faut citer, c'est Matthieu Kassovitz dans le rôle du soit disant expert en explosif qui rate régulièrement ses coups. Il est lui aussi très bien, comme le reste du casting. Et tout ce petit monde est filmé du côté des espions, ce qui nous donne droit à une mise en scène hallucinante qui rappelle les grands films de Costa Gavras, comme «Z» ou «L'aveu», en utilisant à la perfection le zoom, les très longues focales, les flous. Il y a, à plusieurs reprises, des plans incroyables jouant sur les reflets des protagonistes dans les vitres d'une ou plusieurs voitures. Mais attention, cela reste une oeuvre d'adultes pour adultes d'où la violence est omniprésente et aucunement embellie. Si l'on voulait être méchant, on mentionnerait la faute de raccord de débutant dans la scène de la première exécution devant un ascenseur, le fait que l'on parle anglais entre dirigeants israéliens ou l'utilisation pas très heureuse de l'attentat de Munich sous forme de flashes back, mais ce ne sont que des bémols face à ce film très fort évacué de tout moralisme.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir "Mare"

Participer