Film

Le vent se lève Le vent se lève (v.o)

Date de sortie 30.08.2006
Durée 124 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Drame , Historique
Note CLAP.CH
 
5/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Titre original : The Wind that shakes the barley Irlande, 1920. Des paysans s'unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d'indépendance du peuple irlandais. Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté... Age légal: 14 ans Age suggéré: 16 ans
Critiques

Remy Dewarrat | Lundi 28 août 2006
 
Quelle belle Palme d'Or ce film qui s'intéresse aux prémisses de la révolte irlandaise contre la perfide Albion. En choisissant de l'aborder par le regard croisé de deux frères, Ken Loach signe un magnifique film d'une humanité troublante. Le plus âgé, Teddy (très bon Padraic Delaney), représente l'aspect opportuniste qui peut émerger d'un tel conflit, alors que le cadet, Damien (sublime Cylian Murphy), incarne la conviction pure pour une cause.Dès le départ, le cinéaste choisit à juste titre de nous montrer des victimes face à leur oppresseur par une scène de massacre dans une ferme. Des soldats britanniques d'une arrogance inouïe qui devrait faire réfléchir les citoyens anglais osant encore justifier leur présence en Irlande du Nord, tuent froidement un jeune homme qui refuse de quitter son accent irlandais pour évoquer son nom. Ils ne sont là que pour humilier et assouvir de simples civils. Cela se passe sous les yeux de Damien qui ne renonce pas encore à son avenir qui doit le conduire dans un grand hôpital anglais. Mais le lendemain, sur le quai de la gare, il est témoin d'une nouvelle situation qui lui fait prendre conscience qu'il se doit de rejoindre la résistance balbutiante de sa terre natale.En deux séquences, Loach pose le problème pour nous entraîner dans la fabrication d'une armée de milices spontanées. On a droit à d'extraordinairement belles séquences se situant dans les collines où les révoltés s'attaquent à des convois uniquement militaires. Puis, interviennent les conflits internes qui scindent de plus en plus les deux frères. Damien n'hésite pas à exécuter l'un des leurs pour trahison, alors que Teddy se rapproche du mouvement créé par Michael Collins qui ne fait pas l'unanimité au sein des maquisards. Damien reste fidèle à sa cause et s'éloigne de son frère.Pour ne pas révéler la fin bouleversante de cette merveille, ajoutons à la très belle photo de Barry Ackroyd l'intelligence du choix de format 1/1,85 qui donne toute leur puissance émotionnelle aux nombreux plans fixes qui accompagnent les scènes les plus violentes. Car le film utilise astucieusement la brutalité physique au travers des blessures mortelles ou non par le regard de médecin de Damien. Sans être gore, il y a quelques scènes de tortures, dont une en particulier, bien atroces. Côté son, les interventions de l'excellent George Fenton grâce à une musique toute en émotion, viennent ponctuer intelligemment les moments les plus poignants.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des goodies et des places pour aller voir le film

Participer