Film

Le loup Garou The Wolfman (v.o)

Date de sortie 10.02.2010
Durée 99 minutes
Age 14/14
Pays
Distributeur Universal
Genre Horreur
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public
 
3.3/5

Synopsis

Lawrence Talbot est un aristocrate torturé que la disparition de son frère force à revenir au domaine familial. Contraint de se rapprocher à nouveau de son père, Talbot se lance à la recherche de son frère...et se découvre une terrible destinée.
L'enfance de Lawrence Talbot prit fin à la mort de sa mère. Ayant quitté le paisible hameau de Blackmoor, il a passé plusieurs décennies à essayer d'oublier. Mais, sous les suppliques de la fiancée de son frère, Gwen Conliffe, il revient à Blackmoor pour l'aider à retrouver l'homme qu'elle aime. Il y apprend qu'une créature brutale et assoiffée de sang s'affère à décimer les villageois et que Aberline, un inspecteur soupçonneux de Scotland Yard, est là pour mener l'enquête.
Réunissant petit à petit les pièces du puzzle sanglant, Talbot découvre une malédiction ancestrale qui transforme ses victimes en loups-garous les nuits de pleine lune. Pour mettre fin au massacre et protéger la femme dont il est tombé amoureux, il doit anéantir la créature macabre qui rôde dans les forêts encerclant Blackmoor. Alors qu'il traque la bête infernale, cet homme hanté par le passé va découvrir une part de lui-même qu'il n'aurait jamais soupçonnée.
Critiques

Jean-Marc Detrey | Lundi 8 février 2010
 
Une bonne surprise que cette nouvelle adaptation du Loup garou de 1941. Alors que l’on était septique sur la sortie de cette énième revisitée du lycanthrope de l’Universal en raison des nombreux reports  de sortie et des rumeurs d’un tournage difficile, nous voici devant un film d’épouvante classique avec une bonne dose d’effets gores pour coller aux fans d’hémoglobine de notre époque.

Benicio Del Toro, fan du loup garou classique , acteur principal et producteur, a eu fin nez de ne pas vouloir coller à l’original et d’adapter cette relecture au goût des spectateurs d’aujourd’hui avec un scénario intéressant qui étudie une certaine bestialité de l’humain et, en fil rouge, une histoire d’amour entre Lawrence Talbot et la fiancée de son frère disparu.

Pourvu d’un casting de choix, l’histoire se laisse apprécier sans excès, le métrage n’étant pas trop long. Affublé d’effets spéciaux signés par Rick Baker, passé maître dans l’art des transformations et créatures velues, le look du loup garou est à mi-chemin entre celui de l’époque (hommage obligé) et les impressionnantes transformations que peuvent nous offrir les techniques d’aujourd’hui. Agréable adaptation donc, qui peut nous réconforter pour les suivantes, vu qu’Universal a décidé de nous offrir des relectures de son catalogue des films de monstres des années 30-40. Mais le film ne restera probablement pas dans les anales car il en pâtit de par son manque d’originalité.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: