Film

Le Cercle - The Ring 2 Le Cercle - The Ring 2 (v.o)

Date de sortie 30.03.2005
Durée 110 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Horreur
Note CLAP.CH
 
2/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Six mois après les événements tragiques du premier opus, Rachel Keller (Naomi Watts) et son fils Aidan (David Dorfman) déménagent dans une petite ville en Orégon. Lors d'une enquête locale sur la mort mystérieuse d'un adolescent, une journaliste fait rapidement le lien avec la fameuse cassette vidéo hantée par l'esprit de Samara, une fille morte des années auparavant. La cassette continue le cycle de la malédiction : une mort assurée exactement une semaine après son visionnage.
Critiques

Joël Pfister | Lundi 28 mars 2005
 
Ca recommence La petite fille aux cheveux sales est de retour. Après Gore Verbinski, voici que le géniteur officiel du RING asiatique réalise cette suite de remake. Comme c'était déjà le cas avec THE GRUDGE de Takashi Shimizu, les producteurs hollywoodiens commandent aux auteurs de ces chefs-d'oeuvre du genre de réitérer leurs travaux. Contrairement à RING, ce nouveau remake s'échine à trouver un angle original avec un scénario écrit par Ehren Kruger (SCREAM 3). Finalement, à défaut de réelle histoire, LE CERCLE 2 n'est rien d'autre qu'un prétexte pour aligner des séquences « chocs » qui ne feront frémir que les adolescents de 15 ans en mal de sensations fortes. Devant ce script inexistant, Nakata s'exécute sagement, prenant même carrément le temps de nous faire sa propre variation de DARK WATER. En attendant la version américaine de cet autre remake (avec Jennifer Connelly et réalisé par Walter Salles« CENTRAL DO BRASIL » ), le réalisateur nous ressert ici ces nombreuses scènes d'eau qui, dans ce film, endorment plus qu'elles n'effraient.Au-delà de ce graphisme « terrifiant », LE CERCLE 2 peine à nous garder les deux yeux ouverts devant tant de banalités. C'est bien regrettable car le film s'essouffle rapidement, n'exploitant pas du tout les nombreuses possibilités qu'offrait un tel sujet. (cf. voir RINGU 2). L'ironie dans tout cela c'est qu'Hideo Nakata vient de briser toutes les chances de réussite, du point de vue artistique en tout cas, pour cette suite tirée d'une franchise asiatique à succès. On pourrait prétendre que le réalisateur, voulant démontrer aux américains qu'on en a marre de voir massacrées les perles du cinéma d'épouvante nippon, livre un film bâclé et sans intérêt. Si le sujet vous interpelle, contentez-vous des versions originales !
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film: