Film

Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (v.o)

Date de sortie 21.05.2008
Durée 123 minutes
Age 10/12
Pays
Distributeur Paramount Pictures France
Genre Action , Aventure
Réalisateur Steven Spielberg
Acteur Karen Allen Cate Blanchett Jim Broadbent [+]
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

La nouvelle aventure d'Indiana Jones débute dans un désert du sud-ouest des Etats-Unis. Nous sommes en 1957, en pleine Guerre Froide. Indy et son copain Mac viennent tout juste d'échapper à une bande d'agents soviétiques à la recherche d'une mystérieuse relique surgie du fond des temps. De retour au Marshall College, le Professeur Jones apprend une très mauvaise nouvelle : ses récentes activités l'ont rendu suspect aux yeux du gouvernement américain. Le doyen Stanforth, qui est aussi un proche ami, se voit contraint de le licencier. A la sortie de la ville, Indiana fait la connaissance d'un jeune motard rebelle, Mutt, qui lui fait une proposition inattendue. En échange de son aide, il le mettra sur la piste du Crâne de Cristal d'Akator, relique mystérieuse qui suscite depuis des siècles autant de fascination que de craintes. Ce serait à coup sûr la plus belle trouvaille de l'histoire de l'archéologie. Indy et Mutt font route vers le Pérou, terre de mystères et de superstitions, où tant d'explorateurs ont trouvé la mort ou sombré dans la folie, à la recherche d'hypothétiques et insaisissables trésors. Mais ils réalisent très vite qu'ils ne sont pas seuls dans leur quête : les agents soviétiques sont eux aussi à la recherche du Crâne de Cristal, car il est dit que celui qui possède le Crâne et en déchiffre les énigmes s'assure du même coup le contrôle absolu de l'univers. Le chef de cette bande est la cruelle et somptueuse Irina Spalko. Indy n'aura jamais d'ennemie plus implacable... Indy et Mutt réuissiront-ils à semer leurs poursuivants, à déjouer les pièges de leurs faux amis et surtout à éviter que le Crâne de Cristal ne tombe entre les mains avides d'Irina et ses sinistres sbires ?

Steven Spielberg

Karen Allen

Cate Blanchett

Jim Broadbent

Andrew Divoff

Harrison Ford

Xavier Grin

John Hurt

Camille Japy

Igor JiJikine

Shia LaBeouf

Pavel Lychnikoff

Veniamin Manzyuk

Ilia Volok

Ray Winstone

Critiques

Jean-Marc Detrey | Lundi 19 mai 2008
 
Voilà presque vingt ans qu'on l'attendait. L'aventurier au fouet et au chapeau est de retour pour la plus grande joie de ses fans et pour conquérir une nouvelle génération de jeunes cinéphiles ayant soif d'aventure à l'ancienne.

Après avoir suscité l'envie et créé la folie furieuse pour obtenir un billet à la première de Cannes dimanche, le voilà accessible à toutes et à tous dès aujourd'hui.

Principale préoccupation des fans, Indy va-t-il nous faire rêver comme à la belle époque ? Même avec quelques rides de plus, le pari est réussi. Tous les ingrédients sont là : l'aventure, l'action, l'humour, les vieilles pierres, les immanquables bestioles et les situations invraisemblables.

Sans être exceptionnel, ce quatrième opus est à classer dans la bonne lignée de la première trilogie, le deuxième étant et restant le moins bon de la série.

Autre époque, autres moeurs et ennemis.

Le Royaume du Crâne de Cristal se passe 21 ans après Les Aventuriers de l'arche perdue. Après avoir flirté avec le mystique Divin et cassé du nazi, notre cher Indiana Jones se retrouve à la fin des années 50. L'époque de la guerre froide, de la peur de la bombe atomique, de la menace rouge et des phantasmes des soucoupes volantes.

Que les allergiques à la science-fiction se rassurent. Même si la quête de notre aventurier l'amènera à rencontrer une forme de vie extraterrestre à la fin de l'histoire, la majorité du métrage repose sur l'exotisme et l'aventure qui a fait le succès des trois premiers films.

Truffé de références aux précédents épisodes et même à la série TV « Young Indiana Jones » des années 80, l'histoire fait aussi la part belle aux valeurs familiales. On y aperçoit un cadre photo de Henry Jones (Sean Connery), dont Indy mentionne vaguement le décès. Et c'est le grand retour de la petite amie du premier épisode qui va lui annoncer la nouvelle de sa vie.

De bonne facture donc, sans excès, Indiana Jones 4 rempli son contrat de divertissement commercial. C'est une bonne chose, surtout que la planète entière l'attendait depuis belle lurette. Et si notre ami Indy rempilait pour une suite ? Ce sont les caisses des producteurs qui décideront. Et comme c'est déjà gagné d'avance, rendez-vous dans quelques années. Mais pas trop tard quand même.
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des places pour aller voir "Mare"

Participer