Film

Constantine Constantine (v.o)

Date de sortie 16.02.2005
Durée 121 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur
Genre Fantastique
Note CLAP.CH
 
3/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

De Hellblazer...à Constantine  A l'origine, le film devait porter le même nom que sa source d'inspiration, à savoir le comic book "Hellblazer", de Jamie Delano et Garth Ennis. Les producteurs ont finalement préféré Constantine, car le titre du comic était trop proche d'Hellraiser de Clive Barker, un film d'horreur réalisé en 1987.   John Constantine, extralucide anticonformiste, qui a littéralement fait un aller-retour aux enfers, doit aider Katelin Dodson, une femme policier incrédule, à lever le voile sur le suicide mystérieux de sa soeur jumelle. Cette enquête leur fera découvrir l'univers d'anges et de démons qui hantent les sous-sols de Los Angeles d'aujourd'hui. Bonus   Louer le film
Critiques

Jean-Marc Detrey | Lundi 14 février 2005
 

Première réalisation d'un rescapé du monde du vidéoclip, cette production a de la peine à choisir son camp entre horreur grand public et ambiance glauque. Adaptation de Hellblazer publiée aux USA par Vertigo, le label adulte de DC Comics, cette BD anticonformiste pas facile à suivre était destinée à un public averti. La production a voulu en faire un film disponible pour les ados et c'est peut-être là son point faible.

Le choix de Keanu Reeves, en héro de piètre santé fumant comme un pompier et aussi sympathique qu'une porte de prison, est une bonne surprise. Idem pour Rachel Weisz, parfaite en inspectrice de police sceptique. Mais la palme revient à Peter Stormare, Satan en personne, dans un moment d'anthologie bienvenu à la fin de ce film qui tire en longueur. On se surprend même à consulter sa montre durant la deuxième bobine.

Pourtant, quelques bonnes idées ressortent du film et on se prend même par moment à avoir peur pour les protagonistes de ce combat entre le bien et le mal. Malheureusement, cela débute très mal avec un pittoresque et grand guignolesque exorcisme. Par contre, il est indéniable que CONSTANTINE est une oeuvre esthétiquement léchée, véritable régal pour les yeux.

Finalement, c'est une belle déception. La faute en revient aux pontes des studios. A trop vouloir toucher un large public et empocher un max de tunes, ils passent à côté de l'essence même du long métrage. Dommage...

Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez des places pour voir Greenland

Participer