Film

A Dirty Shame A Dirty Shame (v.o)

Date de sortie 08.06.2005
Durée 89 minutes
Age -/-
Pays
Distributeur Metropolitan FilmExport
Genre Comédie
Réalisateur John Waters
Acteur Susan Allenback Selma Blair Gaelan Connell [+]
Note CLAP.CH
 
4/5
Note du public Aucun vote

Synopsis

Le quartier des classes moyennes à Baltimore subit de plus en plus la très néfaste influence d'un obsédé de première catégorie, le sombre gourou Ray-Ray qui, probablement à cause de ses quelques neurones en biais, est bien résolu à libérer les pulsions les plus inavouables de ses congénères.
Lorsque Sylvia Stickles, une femme bien sous tous rapports, se cogne la tête lors d'un accident de voiture, c'est la métamorphose. Elle se transforme aussitôt en créature lubrique, au grand dam de son mari Vaughn. En revanche, sa fille, qui dans le plus grand secret se trouve être une danseuse exotique déjà convertie au pouvoir de Ray-Ray, est plutôt contente. Mais la vérité est ailleurs et seul Ray-Ray la connaît : Sylvia est une envoyée du ciel dont la mission consiste à renforcer le pouvoir du sexe sur le monde.

John Waters

Susan Allenback

Selma Blair

Gaelan Connell

Richard DeAngelis

Paul DeBoy

Chris Isaak

Alan J. Wendl

Wes Johnson

Johnny Knoxville

Mary Vivian Pearce

Suzanne Sheperd

Suzanne Shepherd

Mink Stole

Tracey Ullman

Critiques

Jean-Marc Detrey | Lundi 6 juin 2005
 
Le John Waters nouveau est arrivé. Après le semi échec de Cecil B. Demented en 2000, le réalisateur le plus osé de sa génération nous revient avec cette comédie totalement déjantée faisant la part belle au sexe sous toutes ses formes et osant joyeusement, une nouvelle fois, donner un grand coup de pied dans la fourmilière de l'Amérique puritaine, religieuse extrémiste et bien pensante.Pour l'aider dans son acte comico- salace, il s'adjoint les services d'un autre roi de la provoc' en la personne de Johnny Knoxville, le meneur de la série débilico-maniaque : Jackass.  Il prend le rôle de Ray-Ray Perkins, pape de la folle équipe des obsédés de la chose qui essaye de convertir le clan des « asexués ». Même les écureuils se font avoir ! Les déviances sexuelles y sont passées en revue dans la bonne humeur et l'humour corrosif cher à son géniteur sur une musique très sixties aux paroles plus que suggestives.1h30 de déconnade totale réservée aux adultes décoincés de la fesse et amateurs de rigolade à la « Waters » qui est, décidément au meilleur de sa forme à l'approche de la soixantaine
Merci d'avoir voté pour ce film !
Votre commentaire sera validé par notre cher administrateur...
Votre avis sur ce film:
 

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc de "VICE"

Participer