Sicilian Ghost Story

Critique par |

Basé sur un fait divers particulièrement atroce, le deuxième long métrage de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza prend le parti de la poésie et de l'onirisme bruts pour transcender son sujet et toucher à l'horreur absolue de manière plus que brillante.

 

Venom

Critique par |

Malgré les recettes archi-connues de scènes d'action, d'effets spéciaux omniprésents et de combat titanesque entre deux ennemis jurés, Venom se départage de ses semblables grâce à un petit côté roublard et iconoclaste fort sympathique, lui permettant d'aborder, par la science-fiction et l'humour, des problèmes actuels de société et de morale.

 

Mademoiselle de Joncquières

Critique par |

Le nouveau film d’Emannuel Mouret est épatant par sa mise en scène élégante, ses costumes sublimes, sa scénographie évoluant dans des décors majestueux et ses dialogues ciselés qui font mouche à chaque réplique.

 

Utøya 22 juillet

Critique par |

Grâce à une technique irréprochable et à une interprétation remarquable, Erik Poppe signe une oeuvre qui touche au plus près à l’horreur la plus absolue qui soit.

 

Dogman

Critique par |

On a applaudit haut et fort le nouveau film de Matteo Garrone qui transcende un fait divers sordide pour en faire un conte moderne sur la lâcheté.

 

Climax

Critique par |

Après les élucubrations intello-provaoatrices gratuites de ‟Enter the Void” et ‟Love” dont le seul but était de choquer le bourgeois, Gaspar Noé revient enfin à un cinéma percutant digne de ‟Seul contre tous” et ‟Irréversible”. Grâce à sa maestria où le fond répond à la forme et vice et versa, et à son insolence assumée, ‟Climax” frise la note suprême.

 

Mission: Impossible - Fallout

Critique par |

Sans être le meilleur opus de la franchise, "Mission: Impossible - Fallout" demeure un excellent film d'action estival, bien au-dessus des blockbusters marvelliens insipides que l'on nous sert à longueur d'année.

 

Sans un bruit

Critique par |

Avec son troisième long métrage, John Krasinski réalise un petit miracle dans le domaine du fantastique et du cinéma hollywoodien où le bruit s’avère être un ennemi terrifiant. Rarement l’adage: «Le silence est d’or» n’aura eu autant de sens.

 

Jurassic World: Fallen Kingdom (3D)

Critique par |

La chute du royaume est le sous-titre du cinquième volet de la saga dinosaurienne entamée il y a vingt-cinq ans par Steven Spielberg et il s’agit bien de cela, pire de l’inexorable poursuite de la déchéance intellectuelle qui règne à Hollywood et chez ses défenseurs inféodés, car pour qu’il y ait une offre il faut qu’il y ait une demande, qu’elle soit sincère ou préfabriquée.

 

L'Homme qui tua Don Quichotte

Critique par |

Terry Gilliam nous convie à un festin, certes délicieux, qui s’éternise et comprend trop de plats pour que l’on puisse en retenir les meilleurs moments, gavé par sa surenchère.