Critique

Winnie l'ourson et l'Efélant

 
Critique par |
Après Les aventures de Tigrou en 2001 et Les aventures de Porcinet en 2003, voici un troisième long métrage qui reprend les désormais fameux personnages créés par A. A. Milne en 1926 et rachetés par la firme Disney au début des années 60.

Le scénario veut que chaque fois, un personnage se démarque de toute la petite équipe d'animaux en peluche vivants et que l'intrigue tourne autour de celui-ci. Cette fois c'est Petit Gourou qui s'y colle pour le bonheur des tout petits. Tout petits, car l'histoire a vraiment été conçue et imaginée pour des 4 - 5 ans : des chansons, des couleurs chatoyantes et le film ne dure pas trop long.

Effectivement, c'est souvent le gros problème des productions actuelles qui veulent plaire autant aux enfants et aux adultes. Ce qui donne généralement des films difficilement regardables pour les moins de dix ans.Applaudissons Walt Disney d'avoir réussi ce pari, car même les parents arriveront à être touchés par les aventures de Petit Gourou et Lumpy dans cette production moins soporifique que les deux premières.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey