Critique

Black Sheep

 
Critique par |

Fun, déjanté et terriblement hilarant. C'est les trois critères les plus adéquats pour qualifier cette comédie d'horreur nous venant tout droit d'un pays qui a déjà en son temps révélé un autre réalisateur devenu mondialement connu depuis, le bien nommé Peter Jackson et son fumeux Bad Taste. Décidément, à croire que la Nouvelle-Zélande possède un vivier de réalisateurs propices à des comédies de ce genre et nous n'allons pas nous en plaindre.

 

Au pays des Kiwis,  on trouve un animal typique, genre cafard géant, qui se nomme Weta. Mis à part ce dernier qui a donné son nom à la compagnie d'effets spéciaux du même pays, on y trouve un autre animal d'élevage qui si trouve en nombre, le mouton.

 

Imaginez un film genre Zombie où les protagonistes de transforment en mi-hunain, mi-moutons cannibales à la suite d'une manipulation génétique pas très catholique d'un de ces bovidés d'élevage. C'est à cette farce horrifique que nous convie le jeune réalisateur Jonathan King qui réalise là son premier long métrage décomplexé aux gags poussifs certes, mais tellement drôles. On aura vu rarement une salle avec un public aussi démonté et captif à la vision de cette comédie gore truffée de clin-d'il comme cette transformation à la « loup garou de Londres », de clichés mais dont  le but principal est de faire rire et on ne s'en plaindra pas.

 

Le réalisateur arrive d'entrée à captiver son public durant 1h30 avec cette farce dont les effets spéciaux sont orchestrés par Weta Workshop (La trilogie du Seigneur des anneaux, King kong) et qui confirme que le mélange horreur et fun peut avoir son public à l'instar de Shauwn of the dead ou plus récemment, Severence.

 

Après avoir vu Black Sheep, soyez certain que vous ne verrez plus jamais les moutons du même il, croyez-moi.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray Disc de Avengers Endgame

Participer

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc de "Alita Battle Angel"

Participer