Critique

Bobby

 
Critique par |

Le nouveau film d'Emilio Estevez est un métrage engagé qui lui a pris 5 ans de sa vie.

Doté d'un casting phénoménal prouvant que le scénario intéressait une bonne partie du milieu cinématographique, Bobby n'est pas forcément un film politique. Véritable hymne à la vie et aux relations humaines, ce film nous transporte dans l'univers des clients et du personnel travaillant dans l'hôtel Ambassador de Los Angeles où Robert F. Kennedy se fera tuer quelques heures plus tard.

Emotions, drames et joyeusetés se succèdent jusqu'au moment fatal se terminant sur le fameux discours de vie de Kennedy.

Relativement banal, le scénario aurait pu ne pas intéresser. C'était sans compter sur la passion d'Estevez pour ce drame et les acteurs qui arrivent à nous passionner sur leur vie et leur statut. Habilement filmé, on ne voit jamais un acteur incarné Kennedy de face. Entre mélange d'images d'actualité et habile montage, Bobby nous passionne à notre tour et fait de cette production un des premiers bons films de l'année 2007.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey