Critique

Cargo

 
Critique par |
D'entrée, les premières images font craindre le pire et provoquent quelques rires dans la salle. Mais les celles-ci s'avèrent  n'être  qu'une publicité pour la nouvelle colonie humaine appelée REHA, destinée aux protagonistes de Cargo.Tel est le titre du premier Space Thriller Suisse réalisé par Ivan Engler et Ralph Etter, tourné dans les environs de Winterthur, sorti en 2009 en Suisse allemande et inédit en Romandie, eh oui !

Première question qui brûle toutes les lèvres d'un public aux aguets concernant les films nationaux: Cargo va-t-il sortir de la majorité des productions helvétiques style "prise de tête" ou est-ce de nouveau un de ces films qui ne fait mousser qu'une certaine élite culturelle Suisse ? En un mot, Cargo est-il grand public ?

Eh bien, sans être un chef-d'œuvre, Cargo est une agréable surprise.La trame est prenante, intéressante et pleine de rebondissements, malgré un début pas très original et une fin tragique tirée par les cheveux pas forcément utile.

Mêlant décors claustrophobes, sales et humides, et extérieurs interstellaires grandioses légèrement m'as-tu vu (merci la CGI), ce thriller spatial nous tient en haleine une bonne partie du métrage et se donne parfois des airs d'Alien et d'Outland pour l'ambiance qui y règne.

Une autre chose interpelle légèrement. Une certaine lenteur (typique Suisse ?) dans le rythme et un accompagnement musical limité.Deux choses que l'on a pour habitude d'avoir avec les grosses productions américaines. Mais l'ensemble n'est pas désagréable et soutient le fait que nous sommes dans l'espace et amplifie la sensation de solitude de l'actrice principale et l'ambiance du métrage. Si un des buts était de défier Hollywood sur son terrain, c'est un bon premier pas. Espérons seulement qu'il ne faudra pas attendre 2050 pour voir un nouveau Swiss Space Movie. Etter et Engler prouvent une chose, les petits Suisses sont définitivement aptes pour vous envoyer là ou personne ne vous entend crier.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey