Critique

Dreamgirls

 
Critique par |
Strass et paillettes sont au rendez-vous de ce biopic très musical, mais avec une trame somme toute assez banale sur le milieu du show business.

Dotée d'un casting afro-américain de classe, l'histoire de la montée vers la gloire du groupe « The Dreamettes » risque de faire deux clans bien distincts parmi les cinéphiles malgré les prédictions d'oscars en vue.

D'un côté, les amateurs de Black Music et R'n'B qui vont assurément adorer et de l'autre, ceux qui trouveront le film longuet et lourd car le 80% des dialogues sont chantés. Des passages musicaux qui transpirent l'émotion et le rêve, des actrices au top dans ce qu'elles savent faire de mieux. Une Beyoncé Knowles irradiante de beauté, une Jennifer Huson époustouflante de par sa voix et son charme, même Eddy Murphy vous étonnera de ses capacités vocales. Une image pleine de couleurs et de flashs et dotée d'une bande son à couper le souffle font de Dreamgirls une expérience cinématographico-musicale à ne pas louper.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey