Critique

Elle court elle court la rumeur

 
Critique par |
Rob Reiner sait y faire quand il s'agit de comédie plus ou moins romantique. Souvenez-vous de «Quand Harry rencontre Sally». Ici, il plonge Jennifer Anniston dans une histoire complètement folle. Elle apprend que sa famille a inspiré «Le lauréat» de Mike Nichols. Elle découvre que sa grand mère (délectable Shirley McLaine) serait Anne Bancoft et, forte de cette révélation, elle part à la recherche de celui qu'incarnait Dustin Hofman. Elle le retrouve et se laisse séduire à son tour. Ce scénario habile donne lieu à une foule de scènes hilarantes dans lesquels les comédiens s'en donnent à cur joie. Quel plaisir de voir Kevin Costner abuser de son pouvoir de séduction et Jennifer Anniston camper une femme dont le doute la pousse à se lancer dans une quête du passé délicieusement perverse. Bref, vous avez là un très chouette divertissement qui vous fera passer un agréable moment.

En savoir plus sur Remy Dewarrat