Critique

Captain America : First Avenger

 
Critique par |
Les studios Marvel, avec le génie de leurs scénaristes, continuent à mettre en place les pièces du puzzle de leur blockbuster du printemps 2012, The Avengers.Après les présentations de Hulk, Iron Man et Thor, c'est au tour du membre fondateur de l'équipe des vengeurs de nous dévoiler sa genèse sur grand écran. Héros de la seconde guerre mondiale, Steve Rogers alias Captain America incarné par Chris Evans (il a incarné Johnny Storm, la torche dans Les 4 fantastiques) est un super soldat créé par le gouvernement américain pour combattre les nazis. Il aura affaire à une organisation terroriste. La section de recherche occulte personnelle de Hitler, nommée HYDRA et dirigée par le machiavélique Johann Schmidt alias crâne rouge incarné par Hugo Weaving. Moins connu en Europe, Captain America est tout de même un des premiers super héros (avec La Torche Humaine et  Namor) à avoir été créé par l'écurie Marvel dans les années 40. Pur produit de propagande, au même titre qu'un certain Superman, notre héros au bouclier étoilé est devenu un objet patriotique américain par excellence. Les scénaristes ont d'ailleurs bien su exploiter cette image sans arrogance et excès dans le film. Au contraire, la mission première de Steve Rogers sera de faire le clown pour remonter le moral du public et des troupes.Devenant une véritable saga au fil des productions, les interactions entre les films pré-cités sont légions dans cet épisode : le cube cosmique d'Asgard aperçu dans Thor sert à la technologie avancée de Crâne Rouge et sera récupéré par l'organisation du SHIELD, on fait un petit tour à l'expo Stark mentionnée dans Iron Man 2, le père de Tony étant un des instigateurs du super soldat. Et le pré et post générique de fin nous réserve, bien évidement, son lot de surprises avec les premières images de tous ces héros réunis par Nick Fury, chef du SHIELD.Si la majorité du film se passe au début des années 40 avec son look rétro futuriste, les premières images du film nous montrent la découverte, de nos jours, de Cap congelé dans les glaces, prélude aux futurs Vengeurs. Scénario bien étoffé donc, action en suffisance sans excès, effets spéciaux bluffants (Steve Rogers petit et chétif) et casting 5 étoiles (mention spéciale à Hugo Weaving et son maquillage, mais aussi à Tommy Lee Jones en colonel bourru et râleur mais affublé d'un grand cœur tout de même), ce film est particulièrement soigné et se distingue pour être un des meilleurs films de la saga depuis le premier Iron Man. Il surpasse donc Thor de Kenneth Brannagh, tout en étant totalement différent. Le tournage des vengeurs bat son plein actuellement aux USA. Rendez-vous donc en mai 2012 pour la conclusion de cette première série de films qui n'en seront aucunement les derniers, puisque Marvel prévoit des suites et des adaptations de nouveaux héros à foison. Si la qualité continue comme celle de ce film, le plaisir ne peut que perdurer.Malgré tout, 2012 sera une année  difficile pour les supers héros de différentes productions puisque les Vengeurs devront faire face au troisième Batman de Nolan et le Superman de Snyder. La bataille s'annonce donc rude sur les écrans l'année prochaine.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey

CONCOURS Gagnez un Bluray ou DVD de Ant-Man et La Guêpe

Participer

CONCOURS Gagnez un t-shirt et des places pour aller voir le film

Participer