Critique

Ghost Rider

 
Critique par |
Ghost Rider ne fera sans doute pas partie des adaptations de Marvel à succès qui se comptent sur les doigts d'une main. Tout comme Hulk, Le Punisher ou encore Daredevil, le motard au crâne de feu ne convainc pas.

Navigant entre scènes fleurs bleues (au sens propre et figuré du terme), action, horreur pour préados et comédie, le film de Mark Steven Johnson peine à trouver ses marques à la grande déception du spectateur.

De plus, on a beau naviguer dans le fantastique, on a de la peine à croire à ce justicier diabolique. La faute aux effets spéciaux ? Non car ils nous offrent quelques scènes les plus belles du film. Aux interprètes ? Certes, les acteurs principaux n'ont pas vraiment l'air de croire à leurs personnages. La beauté plastique d'Eva Mendes ne sauve pas le métrage non plus.

Nicolas Cage qui clamait haut et fort durant la promo que le Ghost Rider était le héro de son enfance à de la peine à nous convaincre et n'est vraiment crédible que sous sa forme fantasmatique.

Alors, Ghost Rider adaptation foireuse ? Pourtant son réalisateur et scénariste a dit qu'on ne l'y prendrait plus après le semi-échec de Daredevil. C'est plutôt râpé !Certaines BD Marvel qui fonctionnent sur le papier n'ont pas forcément le même impact sur grand écran et Ghost Rider en fait partie. On aurait volontiers vu cette adaptation plutôt mystique, glauque et noir. Ici, on mélange les genres et on fait dans le soft pour obtenir une vision pour les ados au risque de paraître ridicule et c'est bien dommage.

En savoir plus sur Jean-Marc Detrey