Critique

La porte des secrets

 
Critique par |
Ah, le Sud profond et ses coutumes bizarres! Le réalisateur anglais Iain Softley nous invite dans une histoire de fantômes assez trépidante, mais finalement pas très originale. Son film vaut surtout le coup pour sa photo magnifique et ses comédiens, tous excellents. Geena Rowlands est particulièrement sublime en vieille acariâtre sudiste et John Hurt joue parfaitement ce pauvre Ben, victime à la fois d'une attaque cérébrale et de visions cauchemardesques : il faut le voir ramper sur le toit de sa maison en pleine nuit d'orage! Quant à Kate Hudson, elle confirme son grand talent par un jeu subtil de femme dévouée au bien être de son client : elle est resplendissante et se montre d'une terrible efficacité quand elle découvre la vérité sur le mal qui rôde dans la maison. Cette dernière constitue un personnage à part entière et la mise en scène de Softley s'appuie à juste titre sur elle et son lourd passé. Ici, aucun effet gore: tout est dessiné en finesse à grand renfort de plans séquences, de portes qui grincent, d'escaliers qui craquent et d'une très bonne musique d'Ed Shearmur qui rend un bel hommage au blues et au folklore cajun. Malheureusement le film ne parvient pas à vraiment effrayer le spectateur et c'est frustrant, car on aurait aimé être mis un peu plus mal à l'aise. Reste un bon divertissement, au suspense bien soutenu, et une chute digne de ce nom dont on ne révélera rien ici.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc de "VICE"

Participer