Critique

Le Dernier Roi d'Ecosse

 
Critique par |
Ce film démonte habilement les rouages d'une relation entre un chef d'état tyrannique et son médecin personnel, un aventurier un peu naïf. Même si ce dernier est plus jeune que dans la réalité, Kevin Mcdonald réussit un film à l'impact très important. Il opte pour une caméra mobile pour mieux plonger son spectateur dans cette révolution africaine et pour accentuer le clivage entre les nantis et le peuple. Quand Amin Dada (sensationnel Forest Whitaker) est présent à l'écran, la caméra suit tous ses faits et gestes comme si elle était à son service ou, parfois comme si elle était timide et aurait peur de manquer de respect au dictateur ougandais. Le réalisateur opte aussi pour une identification au personnage du médecin en lui donnant une personnalité optimiste et si britanniquement détachée. Il est l'alter ego du spectateur en débarquant dans un pays aux beautés incroyables dans le but d'aider les plus démunis. Puis c'est la rencontre avec une personnalité hors du commun qui va bouleverser sa vie. Dès lors il entre dans le système et découvre la face cachée du luxe et se rend compte que son patient est un monstre d'orgueil, perdu par le pouvoir, comme beaucoup de son statut.Et le retour de manivelle est très violent pour notre médecin écossais qui va passer du côté des victimes du régime pour oser avoir traficoté avec la femme du président Dada, ce qui est le moins bon artifice scénaristique du film, mais qui permet à Mcdonald de faire exploser la folie de cet homme, pourtant attendu et accueilli par son peuple. «The Last King of Scottland» met à jour les malversations gouvernementales d'un régime qui ne cherche qu'à s'attirer que les bonnes grâces de l'étranger en délaissant son peuple au profit de sa propre image qu'il veut resplendissante aux yeux du monde. Malgré ses imperfections, ce film est courageux, sincère indispensable et nous offre une prestation démentielle de Forest Whitaker.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagne un DVD ou bluray de Bohemian Rapsody

Participer