Critique

Un ami extraordinaire

 
Critique par |

En Europe, Fred Rogers est un parfait inconnu. Aux Etats-Unis en revanche, c'est un présentateur de renommée qui présenta de 1968 à 2001 un programme télévisé pour la jeunesse (Mr Roger's Neighborhood) qui rencontra un énorme succès à travers tout le pays.

Un Ami Extraordinaire raconte l'histoire d'un journaliste (Matthew Rhys, vu notamment dans Pentagon Papers de Spielberg) chargé d'interviewer Rogers pour Esquire. Peu emballé par ce travail (il considère Rogers comme un personnage un peu niais, mielleux et sans relief), il verra ses convictions vaciller petit à petit au contact du présentateur.

La grande force du film réside dans le fait de ne jamais tomber dans le moralisme mais de réussir au contraire un numéro d'équilibriste casse-gueule qui aurait pourtant pu le faire basculer à chaque instant. Il serait cependant malhonnête de ne pas dire que le long-métrage de Marielle Heller glisse en de rares occasions dans les bons sentiments légèrement sirupeux. Mais ces moments sont fugaces et n'entachent en rien la réussite de l'entreprise. Car à travers ce personnage de journaliste qui se remettra fondamentalement en question au contact de Rogers (Tom Hanks, une fois de plus impeccable), notamment dans ses rapports conflictuels avec son père (impressionnant Chris Cooper), le film est une véritable bouffée d'oxygène au milieu du cynisme ambiant qui gangrène de plus en plus la société contemporaine. Ainsi, il est plus que salvateur d'assister à une histoire qui ne manie pas le second degré mais dont la pureté l'inscrit au contraire comme un véritable film-remède à la déliquescence de notre société.

Enfin, la personnalité extrêmement complexe de Mr Rogers (il ne parle jamais de lui mais veut avant tout aider les autres, cachant des failles évidentes) constitue l'autre atout du long-métrage, jusqu'à cet ultime instant où le personnage glisse à l'oreille d'un père mourant des paroles qui prouveront in fine que la bonté pure n'existe pas...

Il est à parier qu'Un Ami Extraordinaire rebutera les cyniques de tout poil. Mais pour quiconque souhaite sortir la tête de l'eau et respirer un peu, le film est plus que conseillé.

En savoir plus sur Laurent Scherlen

CONCOURS Gagnez des places pour voir Greenland

Participer