Critique

Braquage à l'ancienne

 
Critique par |

Les papys font plus que de la résistance, ils commettent
aussi des braquages.

Si le casting de Braquage à l'ancienne est très alléchant, Michael Caine (Insaisissables 2) et Morgan Freeman (Ben-Hur) sont des compères parfaits, le reste du long-métrage est également touchant et exprime différents problèmes que les personnes à la retraite traversent.

Non seulement Braquage à l’ancienne a une excellente distribution, mais il est également riche en allusions par rapport à des films des années 60, ou même plus récents. Toutefois, il faut être connaisseur de la filmographie notamment de Michael Caine pour bien comprendre ces références. Il est également à noter que les deux acolytes précités doivent très bien s’entendre, puisqu’ils jouent pour la 6ème fois ensemble.

Le réalisateur de Braquage à l’ancienne, Zack Braff (Le Rôle de ma vie), a eu l’intelligence de ne pas faire une copie exacte de la version originale de Going in style de 1979, en développant , entre autres, plus précisément la vie d’un des protagonistes principaux. Surtout, le braquage est beaucoup plus détaillé par rapport à la première version. Et ce de manière très réaliste, car les scènes plus mouvementées à ce sujet apportent une authenticité indéniable.

Braquage à l’ancienne n’est pas que la réunion de trois papys qui doivent tenter par beaucoup de moyens de vivre mieux. Le récit exprime aussi la misère du 21e siècle et les catastrophes qui s’enchaînent lorsqu’une personne s’endette, ou pire perd son emploi. Cette oeuvre relate aussi les problématiques qu’un être humain peut rencontrer avec sa banque lors de discussions pour des fonds de placement.

Finalement, les sujets exposés susnommés forment toujours une triste réalité. Ce long-métrage est plus que divertissant, il amène aussi à s’interroger sur notre avenir et celui de nos enfants. Mais avant tout, il est drôle, plaisant et empli de bons sentiments. Les spectateurs seront ravis de revoir Michael Caine et Morgan Freeman dans cette comédie élégante et dynamique.

En savoir plus sur Laurent Billeter