Critique

Nichts Passiert

 
Critique par |

Micha Lewinsky signe un drame familial, Nichts passiert, dont le protagoniste  est un père de famille qui tente de sauver sa vie par tous les moyens, faisant fi de toute morale. Le film s’ouvre sur le père de famille,Thomas Engel qui tente, en van, de sauver son mariage au bord du gouffre. Dans une ultime tentative, il organise des vacances en Suisse pour sauver les apparences et surtout faire bonne impression auprès de son patron dont il emmène la fille, Sarah (Annina Walt) qui a le même âge que la siene, Jenny (Annina Walt). Affublé d’un chapeau ridicule il gratte sa guitare devant l’indifférence de sa femme comme des deux adolescentes.

Dans cette ambiance bon enfant, on se croirait presque dans un chapitre de Heidi. Le père de famille affiche un regard doux et une silhouette enrobée qui contribuent rapidement à lui attirer toute l’empathie des spectateurs. Quand les deux adolescentes insistent pour aller à une soirée au village, Thomas  cède contre l’avis de sa femme absorbée par l’écriture de son nouveau roman.

La crise survient au retour des jeunes filles de cette soirée, complètement ivres. La fille de Tomas, Jenny semble terriblement remontée contre Sarah qui demeure mutique. Une fois de retour au chalet, Sarah confie à Thomas que quelque chose de terrible lui est arrivé. Pour Thomas commence alors  l’abyssale engrenage des secrets et des mensonges dont le public devient progressivement complice.

Nichts passiert se nourrit de la faible distance qui existe entre les protagonistes et le public, observateur contraint des doutes existentiels et moraux de Thomas. On éprouve rapidement le sentiment d’être impliqué personnellement en tant que parent mais aussi comme un conjoint. Les errances de Thomas sont ponctuées de longs voyages en voiture, par exemple pour manger ensemble au restaurant ou aller à la pharmacie pour Sarah, mais il manque systématiquement la petite étincelle que les spectateurs  attendent, en vain. Tout au long du film, on est titillé par l’irrépressible envie de se lever immédiatement.

Lauréat du meilleur scénario 2016 (Zürich, Bundesamt für Kultur, Swiss Film Award, Best Screenplay 2016), le film était très attendu. Souffrant cruellement d’une mise en scène quasi inexistante et d’une platitude stylistique, le film consterne surtout par son apologie d’immoralité, voire d’amoralité, légitimée par l’optique de faire table rase en compulsant des répétition inutiles.

Les maîtres de drames sociaux et familiaux comme Atom Egoyan ou Ken Loach auraient fait un bijou d’une telle intrigue. Micha Lewinsky en a fait un film poussif et ennuyant. Nichts passiert tient une seule promesse qui réside dans le titre: rien ne se passe, hélas!

En savoir plus sur Firouz-Elisabeth Pillet

CONCOURS Gagnez un DVD ou un bluray de La Momie

Participer

CONCOURS Thor Ragnarok gagnez deux places pour aller voir le film

Participer

CONCOURS 3 x 2 invitations à gagner pour l'ouverture et la clôture du VIFFF

Participer