Critique

Quand on a 17 ans

 
Critique par |

Présenté en compétition hier au Festival de Berlin, le dernier film d'André Téchiné, Quand on a 17 ans, a été pris d'assaut pour les deux séances simultanées de ce dimanche au CinemaXx.

Damien, 17 ans, fils de militaire de carrière, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Thomas, dont la mère adoptive est malade. La violence dont Damien et Tom font preuve l'un envers l'autre va se troubler lorsque la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit pour l'aider à préparer le baccalauréat.

Tourné à Luchon et à Saint-Girons, dans l'Ariège, le film réunit Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet Klein, Alexis Loret et Corentin Fila.  Kacey Mottet Klein endosse un rôle principal aux cotes de Corentin fila, tous deux incarnant deux adolescents, face aux doutes des premiers émois et à la difficulté de vivre pleinement son attirance pour une personne. On songe à Tomboy, premier film à avoir apporté un nouveau regard sur l'adolescence, en visionnant le nouveau film  d'André Téchiné.

Dans un milieu rural aux conditions difficiles, la caméra d'André Téchiné filme une relation triangulaire entre une mère, qui se révèle être un personnage important, un pivot fondamental, et deux adolescents qui découvrent et explorent leur désirs au cours des trois trimestres d'une année scolaire. Dans ce milieux bucoliques et montagnards, les éléments physiques sont très présents et tangibles, que ce soient dans les scènes avec les animaux de la ferme de montagne ou dans celles où se rencontrent les personnages  qui semblent constamment en alerte et réagissent sans comprendre ce qui leur arrive. Tom et Damien expriment leur émotions l’un et l’autre mais les adultes les considèrent comme deux garçons solitaires.

Initialement, la violence les habite car c’est la seule langue qu'ils partagent. Après les coups et l’animosité dont ils ne connaissent pas la cause, et bien qu’issus de différents milieux sociaux, Tom doit crapahuter dans la neige pendant une heure pour prendre le bus scolaire, et Damien, attaché aux jupes de sa mère, est amené en voiture à l'école. L’écart entre les deux jeunes gens se ressert peu à peu. Damien montre de la facilite à l’école;  alors que Tom est plus en harmonie avec la nature. Leurs premiers combats semblent nés du néant puis, peu à peu, ils deviennent une sorte de rite chevaleresque,

Alors que Damien, qui est sur le terrain, est prêt à continuer à se battre, Tom refuse et suggère une trêve: ils fument un joint dans une grotte en silence. C’est un premier moment sensuel. Ensuite, Tom plonge dans les eaux glacées du lac. Pour Damien, c’est à cet instant sans aucun doute que ses sentiments évoluent. Tom devient plus déterminé mais a besoin de surmonter sa peur du contact physique avec Damien. Une fois qu'il détecte l'attirance de Damien pour lui, il cherche à garder ses distances avec lui, ne maitrisant ni ses propres peurs ni la crainte d’être jugé. André Téchiné dirige avec brio ses acteurs qui sont tous au diapason, avec justesse, même dans les scènes plus délicates de l’éveil à la sexualité. 

Par touches progressives, de manière picturale, le réalisateur brosse les paliers successifs des adolescents dans la naissance de leurs sentiments et l’acceptation de leur orientation faisant fi de la crainte de l’opprobre. Malgré leurs différences, Tom et Damien partagent plusieurs points communs. Ils vivent tous les deux avec une famille aimante et ont des relations très étroites avec leurs mères respectives. Tous deux semblent muselés dans leurs élans par leur éducation et le modèle dans lequel ils sont censés entrer, en particulier face aux attentes paternelles.

Excellent casting, acteurs particulièrement bien dirigés, équilibre du scénario et justesse du traitement des problématiques: Quand on a 17 ans semble bien parti pour glaner un prix à la Berlinale.

En savoir plus sur Firouz-Elisabeth Pillet

CONCOURS Gagnez un DVD ou un bluray de La Momie

Participer

CONCOURS Thor Ragnarok gagnez deux places pour aller voir le film

Participer

CONCOURS 3 x 2 invitations à gagner pour l'ouverture et la clôture du VIFFF

Participer