Critique

Le Pont des espions

 
Critique par |

Trois ans après Lincoln, Steven Spielberg s’intéresse à La Guerre Froide à travers le portrait d’un avocat devenu négociateur. Il retrouve Tom Hanks et lui offre un rôle magnifique que l’acteur empoigne avec énormément de justesse. Techniquement et artistiquement, Le Pont des espions ne souffre d’aucun défaut majeur, tant dans sa photographie, son montage, sa musique, et sa reconstitution. Les effets spéciaux sont parfaitement intégrés et la scène d’aviation traitée de manière brute, allant à l’essentiel. Le film est un exemple de scénario linéaire qui apporte ce qu’il faut de suspense sans que ce ne soit le moteur essentiel de l’oeuvre.

Le spectateur se retrouve d’office dans la tête de James Donovan et, comme lui, va à la rencontre de tout un monde inconnu. Défendant un espion russe, il lui évite la chaise électrique en suggérant de le garder en vie car il pourrait servir de monnaie d’échange. Et effectivement, peu de temps après, un pilote et un étudiant américains se retrouvent prisonniers du bloc de l’Est. Donovan embarque alors pour un voyage à Berlin qui changera le cours de son existence. Enthousiaste de remplir cette mission, il l’aborde de manière discrète et décontractée, parfois à la limite de la naïveté mais, grâce à des scènes superbes par leur intensité, Spielberg lui ouvre les yeux et par là même ceux des spectateurs, sur la réalité de cette époque déjà hautement paranoïaque.

La scène où il est témoin depuis un train d’une altercation dans la zone interdite entre les deux murs est remarquable tant par sa soudaineté que par son efficacité dramatique. Quel que soit son sujet, Spielberg sait exactement comment le traiter et s’y applique avec une rigueur exemplaire. Il trouve le ton juste et intègre parfaitement des instants comiques grâce à l’excellente écriture de son personnage principal, impeccablement desservi par un Tom Hanks en très grande forme.

Le Ponts des espions est une nouvelle perle au long chapelet de son auteur qui compte parmi les meilleurs cinéastes en activité.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS 4 X 2 invitations à gagner pour "Visages d'enfants" au City-Club à Pully

Participer