Critique

We Are Your Friends

 
Critique par |

Zac Efron essaie encore une fois de prouver qu'il est passé à l'âge adulte. Cette fois, il le fait avec un film qui, tout en contenant de la musique et des scènes de dance et ayant comme protagonistes des jeunes avec de grands rêves, s'éloigne complètement de l'univers de High School Musical, cette trilogie à qui il doit toute sa carrière.

Le comédien tient le rôle de Cole Carter, un DJ à la recherche de son propre sound à lui qui, entre une fête et l'autre, passe ses journées avec ses amis d'enfance, tous rêvant un jour de quitter la vallée de San Fernando. Lorsqu'il fait la connaissance de James (Wes Bentley), un DJ plus âgé et charismatique, il devient son disciple, et pense avoir trouvé le moyen pour s'imposer avec sa propre signature. Sauf que ce n'est pas si facile que ça, surtout lorsqu'on tombe amoureux de la copine/assistante de son mentor...

Le grand mérite de We Are Your Friends, c'est de réussir à montrer l'univers dans lequel opèrent les DJ sans rendre le récit inaccessible pour ceux qui n'ont aucun intérêt pour ce genre d'activité musicale. En fait, ça permet au cinéaste Max Joseph de créer des séquences très intéressantes où il s'amuse à jouer avec les sons, tel son personnage principal. Mais au-delà du jeu en question le film, impeccable au niveau formel, se retrouve assez creux, pour ne pas dire froid. Et cela malgré les prestations d'Efron et Emily Ratajkowski qui, après avoir joué la maîtresse de Ben Affleck dans Gone Girl, confirme de nouveau qu'elle n'est pas seulement une belle femme au service de la caméra. Si seulement celle-ci était employée pour un autre projet...

En savoir plus sur Max Borg

Dans le même sujet...

 

We Are Your Friends

Critique par |