Critique

Papa ou maman

 
Critique par |

Premier long métrage de Martin Bourboulon, Papa ou maman bénéficie de la présence d'Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte dans la liste des producteurs et scénaristes. Et ce n'est certainement pas un hasard si les auteurs du Prénom sont associés à cette nouvelle comédie joyeusement grinçante: ils font des émules pour notre plus grand plaisir.

Ici, le principe de base repose sur l'idée efficace d'un couple en instance de divorce qui se bat pour ne pas avoir la garde de leurs trois enfants. A tour de rôle, le mari et la femme vont essayer de dégoûter leur progéniture afin qu'ils choisissent l'autre. Et c'est parti pour un catalogue de crasses toutes plus méchantes les unes que les autres. Pendant que le père emmène sa fille ado dans une boîte de striptease, la mère leur impose son chef, un être particulièrement haïssable à cause de ses principes sévères et arriérés. Les parents vont parfois si loin que l'on finit pertinemment par prendre fait et cause pour les enfants qui paraissaient pourtant relativement têtes-à-claques au début du film. On soulignera l'excellence des trois jeunes comédiens, Alexandre Desrousseaux, Anna Lemarchand et Achille Potier qui parviennent parfaitement à matérialiser ce virage dans le comportement de leurs personnages.

Il fallait un couple d'acteurs à la hauteur pour incarner ces parents indignes et le choix de Marina Foïs et Laurent Lafitte s'avère des plus judicieux. Tous deux prêtent à leurs rôles un cynisme de grande catégorie et une cruauté morale proche de la maltraitance envers les enfants. 

Le film enchaînent les situations les plus drôles avec une férocité frisant souvent le politiquement incorrect et cela fait du bien dans une société qui prône de manière quasiment dictatoriale le positivisme le plus douteux, via les réseaux informatiques, ayant réussis, on se demande encore comment, à voler le terme de sociaux. Très bien écrit, Papa ou maman ne sombre pas non plus dans la tendance inverse de la méchanceté gratuite, en gardant tout le temps un humour salvateur. Cette indéniable réussite est une sorte de mariage pas si contre nature entre le rire sombre propre aux Britanniques et la gauloiserie la plus française.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS LION gagnez un Bluray ou un DVD

Participer