Critique

Into the Woods - Promenons-nous dans les bois

 
Critique par |

Après la réussite un peu trop mésestimée de Sweeney Todd de Tim Burton, Into the Woods de Rob Marshall nous offre une nouvelle occasion de pouvoir profiter de la musique de Stephen Sondheim, dans un musical relativement iconoclaste, une sorte de règlement de contes dans les règles de l'art.

Ici, dans une même forêt, se croisent Le Petit Chaperon rouge, Cendrillon, Raiponce et Jack, celui du haricot magique et sa vache blanche, un couple de boulangers et une sorcière. La réunion de tout ce beau monde et due à la malédiction qui pèse sur la famille du boulanger, l'empêchant d'avoir une descendance. Pour la briser, il doit apporter à la sorcière quatre objets appartenant aux personnages de ces quatre contes de fées archi connus.

Depuis Maléfique l'an dernier, les studio Disney se sont attelés à de nouvelles interprétations des classiques qui ont fait la gloire de Walt, et jusqu'à présent, c'est plutôt réussi et très souvent pertinent. Ici, on a droit à un humour peut habituel de la part du groupe à la souris. Rob Marshall réalise un film malin qui prend plaisir à mettre à mal les héroïnes et héros des contes de fées qui ont bercé tant d'enfances, en extrapolant leurs psychologies et en faisant voler en éclats les figures morales qu'ils sont censé représenté: c'est jouissif. Les princes charmants en prennent pour leurs grades dans une séquence au kitch assumé avec pour décor une chute d'eau, et dans un dialogue qui fait dire à l'un d'entre eux: «On m'a appris à être charmant, pas sincère.»

Les nombreux numéros musicaux sont tous dans ce joyeux esprit impertinent et les acteurs s'en donnent à coeur joie en multipliant les poses les plus improbables et les plus farfelues. Into the Woods est un bol d'air frais qui dépoussière ces vieilles histoires séculaires, en les secouant pour en extraire les non-dit dont elles regorgent.

Cette folie et cette ferveur se ressent dans les jeux des comédiens-chanteurs, dans la mise en scène et dans le scénario qui empile les trouvailles comme autant de perles.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS LION gagnez un Bluray ou un DVD

Participer