Critique

Le Cercle

 
Critique par |

Ce docu-fiction au début de carrière très prometteur (deux prix à la dernière Berlinale et une sélection comme représentant suisse aux Oscars), nous ouvre la porte sur un microcosme, celui de la communauté gay des années cinquante à Zurich. Un petit monde, qui, sur base de la publication d'un magazine, «Le Cercle», a su construire un réseau national puis européen autour d'un objectif commun, «vivre dans la liberté et l'amour». Cette organisation est aujourd'hui considérée comme pionnière dans la lutte pour l'émancipation des homosexuels.

On est ainsi vite immergés dans l'ambiance de l'époque où eut lieu la rencontre entre Ernst Ostertag, timide enseignant, et Röbi Rapp, chanteur travesti. La photographie aux tons chauds participe à l'atmosphère enveloppante des réunions du groupe. Au moment où les activités du club sont encore tolérées à Zurich, un nouveau monde s'offre à Ernst qui a le coup de foudre pour Röbi lors d'un des bals organisés par Le Cercle. Autour de l'histoire de la fondation et de la dissolution du Cercle, c'est la dépiction de cette période d'après-guerre que propose le réalisateur. Une époque où une série de meurtres perpétrés à Zurich suffit à déclencher une lourde répression envers la communauté homosexuelle. Le récit conté par le couple, d'aujourd'hui passé huitante ans, s'y greffe, intercalé de parties fictives brillamment interprétées par Matthias Hungerbühler et Sven Schelker. Ces aller-retours entre fiction et documentaire peuvent rendre sceptique de prime abord. Pourtant, ce choix est non seulement très habilement mis en scène, mais est aussi judicieux, le témoignage des deux protagonistes ayant valeur de nécessité tout en apportant une touche d'émotion particulière, liée probablement à une certaine fascination. Aidées par une musique envoûtante qui accompagne très bien la thématique du film, les transitions lient l'intrigue harmonieusement. Une magnifique histoire d'amour et de confiance dont la force et la combativité permettront peut-être de changer certaines mentalités, alors que les discriminations envers les homosexuels sont plus que toujours d'actualité.

En savoir plus sur Jeanne Rohner

CONCOURS Gagnez des goodies et des places pour aller voir le film

Participer