Critique

100 % Cachemire

 
Critique par |

Avec son quatrième film de réalisatrice, Valérie Lemercier nous fait pénétrer dans le monde de la mode et de la presse féminine. Elle y campe Aleksandra une directrice de publication passablement névrosée qui décide d'adopter un enfant avec son mari Cyrille, interprété par un Gilles Lellouche en grande forme.

Basé sur un fait divers tragique, celui d'une américaine qui renvoya par avion l'enfant russe qu'elle avait adopté car il ne la satisfaisait pas, Lemercier montre du doigt une certaine catégorie d'individus qui croient que tout leur est dû soit par l'argent, soit par une arrogance maladive. La cinéaste nous invite à une comédie acide qui touche juste et dénonce avec pertinence une classe sociale qui vole au-dessus de la réalité en ne se basant que sur la matérialité de toute chose. Il faut la voir insulter une personne au téléphone pour comprendre la suffisance de ces gens-là. Mais elle a la grandeur d'esprit de transformer ce drame réel en une comédie piquante qui finit même par devenir touchante.

Samatin Pendev, qui joue le rôle d'Alekseï, est bluffant. Au début, il est renfrogné et limite tête à claque avant de s'avérer être un enfant aussi mignon que peuvent l'être tous les enfants.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer