Critique

La Vie rêvée de Walter Mitty

 
Critique par |
La première particularité de La Vie secrète de Walter Mitty est qu'il a été tourné en numérique, mais également en argentique. Cet autre procédé étant en fait l'ancien moyen pour le tournage de film. C'est Ben Stiller (Madagascar 3 : Bons Baisers d'Europe 2012 lui-même qui a souhaité revenir à ce format. Ceci en relation avec le métier de son personnage qu'est Walter Mitty.

Ce métrage a d'ailleurs connu plusieurs adaptations. Tout d'abord sous forme de nouvelles en 1939, puis pour une première transposition sur grand écran en 1947. A l'époque, il est produit par Samuel Goldwyn. Presque 70 ans plus tard, ses descendants décident d'en faire une nouvelle adaptation. Après quelques hésitations pour trouver le bon réalisateur, il s'est avéré que c'est Ben Stiller qui s'y impliquera comme cinéaste, mais aussi pour le premier rôle du film. A noter que la performance de Kristen Wiig (Moi, moche et méchant 2 2013) est à pied d'égal de l'acteur principal, au même titre que la prestation de Sean Penn (Gangster Squad 2013).

Ben Stiller revient donc sur grand écran avec une série d'émotions qu'on ne lui prête pas forcément. Il s'en est d'ailleurs pleinement amuser et à profiter de tourner en décors réels. Il prouve par la même occasion qu'il peut encore surprendre et troubler les spectateurs.

Cette sortie, prévue dans les salles de Suisse romande pour le 1er janvier 2014, se dote d'un scénario original et très poétique. Il crée d'emblée une certaine empathie et douceur à l'égard de son principal personnage. L'accompagnement musical de Theodore Shapiro est également magistral. Déjà compositeur pour Tonnerre sous les Tropiques en 2008, il nous dessert également des mélodies entraînantes et envoûtantes.

La Vie secrète de Walter Mitty est un film qui démontre que la nature humaine peut aussi être d'une grande force et noble. Il a une approche très singulière et simple qui ravira certainement un très large public. Il est probablement un des premiers films de 2014 à aller voir en salles obscures.

En savoir plus sur Laurent Billeter

Dans le même sujet...

 

La Vie rêvée de Walter Mitty

Critique par |

 

La Vie rêvée de Walter Mitty

Critique par |