Critique

Kick-Ass 2

 
Critique par |

CONTRE

Kick-Ass était déjà une épreuve difficile à supporter. Sa suite s'avère encore plus pathétique dans son fond et lourdingue dans sa forme. Passons vite sur la très piètre presatation de Jim Carrey qui cachetonne éhontément. On ne le sent jamais impliqué, il travaille juste un peu sa voix et remplit le stricte minimum. Cela fait aussi pitié de voir la jeune Chloë Grace Moretz arborrer à seize ans la même bouche siliconnée qu'Angelina Jolie ou autre poupée hollywoodienne. Paradoxalement au projet, elle est nettement mieux quand elle ne porte pas le costume de Hit Girl.

Ce produit de geek pour geek lasse par son pathétisme insupportable. Les noms que ces taches socialement handicapées dans leurs costumes de pacotille se donnent entre elles sont à l'image de l'entreprise: vulgaires, non créatifs, pitoyables, etc. Le principal problème de ce film réside dans l'écriture tragiquement ratée de son méchant: un sale gosse arrogant à qui on a juste envie de lancer des baffes à chacune de ses apparitions. Quand on a un super vilain aussi lamentable, forcément que le reste ne suit pas. On s'ennuie à mourrir dans cette guerre des gangs entre bons et méchants, digne de la philosophie bas de plafond des pires jeux vidéo.

Les quelques moments qui essaient de faire dans le très à la mode émotionnel avec la mort du père en filigrane sont encore plus ratés que le reste par leur trivialité gratuite et, encore une fois, pathétique.

Kick-Ass 2 est-il vraiment le produit fun que l'on voudrait nous faire avaler? Non, ou alors il faut être au-delà du bon public pour y trouver une mini once d'intérêt. Il ne reste donc que la violence qui devient entre certaines mains un jouet perdant toute sa raison d'être. Ici, comme trop souvent dans les "geekeries", elle tend à vouloir choquer en ratant systématiquement sa cible ou à vouloir amuser les esprits les plus déviants. Elle devient vite fatiguante, si bien que quand survient la scène qui fera parler d'elle et dire à certains esprits limités qu'elle vaut le film à elle seule, on baille d'ennui et de consternation tant on est affligé par un gag scatologique aussi lourdingue et vulgaire, provoquant des rires tellement gras qu'ils en perdent toute sincérité.

Donc en résumé, si vous trouvez votre compte dans le moche, le gras, le lourd et surtout le pathétique, précipitez- vous. On conseillera aux autres de se rabattre sur des films dignes d'intérêt, et il y en a quelques uns en ce moment.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

Dans le même sujet...

 

Kick-Ass 2

Critique par |

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer