Critique

Mr. Morgan's Last Love

 
Critique par |

Douze ans après Chère Martha, la réalisatrice allemande revient à Locarno avec une comédie sentimentale qui évolue à nouveau autour du deuil. Cette fois-ci, le casting se trouve être plus international, avec un Michael Caine épatant – huitante ans cette année ! - qui donne la réplique à Clémence Poésy, jeune actrice au charme envoûtant.

Michael Caine convainc en américain vivant à Paris au caractère bien trempé, ne faisant aucun effort pour apprendre une phrase en français, en bon américain. Las de la vie après la perte de sa femme, éloigné de ses enfants avec lesquels la relation devient de plus en plus difficile, ses journées sont tristes et se ressemblent toutes. Jusqu'au jour où il rencontre Pauline, jeune femme d'une trentaine d'années avec qui se nouent des liens très étroits et une attirance réciproque singulière. Mais quelle place peut avoir cette femme dans sa vie ?

Cette histoire à priori lisse et sans grande surprise, écrite par Sandra Nettelbeck d'après un roman de Françoise Dorner, laisse une impression agréable et ce grâce à un casting de choc, à des dialogues très bien écrits et à la ligne musicale de Hans Zimmer : des notes qui apportent une touche de légèreté au propos du film somme toute très sérieux. La réalisatrice nous transmet un message d'espoir qu'il fait parfois bon d'entendre.

En savoir plus sur Jeanne Rohner

CONCOURS Gagnez un Bluray ou DVD de Ant-Man et La Guêpe

Participer

CONCOURS Gagnez un t-shirt et des places pour aller voir le film

Participer