Critique

Paradis : Espoir

 
Critique par |

Après l'amour, qui a choqué le public de Cannes, et la foi, qui a bouleversé les fidèles de Venise, c'est l'espoir qui clôt la trilogie Paradis d'Ulrich Seidl, dont le dernier volet a été présenté en compétition, sans recevoir aucun prix, à la Berlinale en début d'année.

Dans ce troisième volet, le rôle principal est tenu par l'adolescente Melanie (Melanie Lenz). Alors que sa mère s'amuse avec des jeunes africains (voir Paradis: Amour) et sa tante essaye d'imposer aux voisins une vie consacrée à la religion (voir Paradis: Foi), la jeune fille passe son été dans un camp conçu pour la perte de poids. Les seuls moments de joie de ses journées sont liés aux conversations avec ses copines et aux visites médicales, pendant lesquelles Melanie commence à ressentir quelque chose de troublant envers le médecin quinquagenaire (Joseph Lorenz).

Initialement imaginé comme un seul film, Paradis a ensuite été redéfini comme un tryptique sur trois femmes, séparées géographiquement mais unies dans leur quête d'un endroit, physique ou spirituel qu'il soit, où elles trouveraient une forme de paix. C'est d'ailleurs curieux que Seidl ait d'abord pensé à Paradis: Foi comme épilogue pour la trilogie, qui se serait donc terminée sur une note cynique et désespérée. Au final, c'est Paradis: Espoir qui a cette fonction, et le titre n'est pas du tout ironique, malgré la réputation du cinéaste: ce dernier volet est très drôle, voire même tendre, et s'éloigne radicalement de la tradition "cruelle" de Seidl, même si la mise en scène reste très rigoureuse, pour ne pas dire froide. Paradis: Espoir est peut-être le plus "classique" des épisodes de la trilogie, comme on peut voir dans l'hommage très direct à Lolita de Kubrick, mais ce n'est pas une oeuvre moins forte pour autant. Bien au contraire, l'intelligence de Seidl reste visible à l'écran, même si on sort de la salle en souriant, ce qui n'était pas le cas avec les volets précédents du tryptique. 

En savoir plus sur Max Borg

CONCOURS 4 X 2 invitations à gagner pour "Visages d'enfants" au City-Club à Pully

Participer