Critique

Raze

 
Critique par |

CONTRE

Devant Raze de Josh C. Waller, on a la détestable impression d'assister un remake du très discutable Martyrs de Pascal Laugier avec pour seule différence que ce ne sont pas les bourreaux qui font le sale travail, mais que les victimes sont obligées de s'entretuer, sinon on élimine leurs proches. La mise en scène est répétitive au possible avec des suites de combats filmés de manière très grossière: contre-plongée sur celle qui donne des coups et plongée sur celle qui les reçoit.

Au Nifff 2013, où le film est en compétition internationale, on a entendu un spectateur qui l'a aimé dire à un autre pas convaincu: "Vous n'êtes pas assez pervers pour apprécier une telle oeuvre." Dès lors on se demande légitimement si la perversion peut être perçue comme une qualité: chacun en sera juge dans son âme et conscience.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

Dans le même sujet...

 

Raze

Critique par |

CONCOURS Gagne un DVD ou bluray de Bohemian Rapsody

Participer