Critique

The Crack

 
Critique par |

Alfonso Acosta signe un film étrange dont on ne devine pas vraiment l'intérêt. Dans l'introduction de The Crack, il met en place un événement tragique qui atteint de plein coeur une famille: la seule fille de cinq enfants est retrouvée morte lors d'une soirée trop festive. Une année plus tard, sa mère, ses quatre frères et une tante essaient de vivre leur deuil dans une maison isolée d'une région forestière.

Malheureusement, Acosta ne sait pas trop où il va et se perd dans des élucubrations mystico-sexuelles qui mélangent l'héritage du catholicisme et l'inceste. Sans l'ombre d'un aspect fantastique, The Crack devient un drame qui peine à se justifier. On reste très froid face aux événements qui détruisent petit-à-petit ce clan. Ils se détachent les uns des autres et l'apparition d'un jeune garçon qui se lie d'amitié avec les deux plus jeunes ne mène que sur une piste grossière: il y aurait des sorcières dans cette région. On s'ennuie vite et assez ferme, et la conclusion ne sauve pas le film de la simple anecdote.

En savoir plus sur Remy Dewarrat

CONCOURS Gagnez un DVD ou un blu-ray disc

Participer